Web

Classement des villes entrepreneuriales 2015 de la FCEI

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a publié son classement annuel des villes entrepreneuriales. Cette année, les villes de l’Ouest du pays semblent offrir de meilleures conditions aux entrepreneurs cherchant à se lancer en affaires ou à faire croître leur entreprise que les villes des provinces plus à l’est, comme le Québec.

C’est ce que révèle la huitième édition annuelle du rapport Les collectivités entrepreneuriales, publiée aujourd’hui par la FCEI, qui présente un classement comparatif des 121 régions métropolitaines ou agglomérations de recensement de plus de 20 000 habitants au Canada.

En 2015, une seule ville québécoise se retrouve dans le top 30 des villes canadiennes. Il s’agit de Rivière-du-Loup qui récolte la 17e position canadienne.

« Cela semble une tendance pour Rivière-du-Loup qui est dans le premier quart du classement canadien pour la 4e année consécutive. Elle s’illustre notamment grâce à un nombre avantageux d’entreprises en fonction de la population sur son territoire, un ratio de taxation foncière parmi les plus équitables et son adhésion à PerLe, un site d’information en ligne qui permet aux entreprises de consulter les permis et licences requis pour démarrer et développer une entreprise sur un territoire donné. Bref, Rivière-du-Loup semble avoir la bonne recette pour offrir un environnement fiscal et réglementaire avantageux pour les entreprises », a expliqué Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Les villes québécoises se démarquent par leurs politiques

Du côté des villes québécoises, notons que plusieurs ont été déclassées cette année, mais qu’en revanche, plusieurs font bonne figure et se démarquent en matière de politiques entrepreneuriales. Rappelons d’abord que l’étude de la FCEI propose un classement relatif des municipalités étudiées. « Ainsi, pour certaines villes, le fait de se retrouver plus loin dans le classement ne signifie pas nécessairement qu’elles ont moins bien fait cette année. Cela peut simplement être dû au fait que d’autres villes canadiennes se sont davantage améliorées », a ajouté Simon Gaudreault, économiste principal à la FCEI et coauteur du rapport.

Top 10 des villes

Grandes villes       

Villes de taille moyenne 

Cote : (/40)

Cote : (/40)

Banlieue d’Edmonton 

35,8

Camrose

35,5

Saskatoon         

33,1

Brooks    

35,3

Banlieue de Calgary   

32,5

Shawinigan  

35,3

Banlieue de Toronto      

31,1

Lloydminster

34,9

Sherbrooke        

30,4

Joliette     

34,1

Kelowna           

29,6

Rivière-du-Loup

33,0

Thunder Bay     

29,2

Okotoks           

32,8

Windsor                

29,0

Grande Prairie

32,5

Oshawa                 

28,9

Penticton      

32,3

Trois-Rivières      

28,9

Thetford Mines  

32,1

Mentionnons que Saguenay se retrouve en 105e position et Alma en 113e position sur 121 au total.

Pour consulter le rapport complet de l’étude Les collectivités entrepreneuriales 2015, visitez le fcei.ca/a6656f.

Article précédent

​​Trois innovations de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean couronnées

Article suivant

Lancement d'InformeAffaires.com: Guy Bouchard remercie le milieu des affaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *