MinesWeb

La Chambre de commerce du Saguenay demande le décret ministériel rapidement d’Arianne Phosphate

C’est par voie de communiqué de presse, émis ce vendredi après-midi que la Chambre de commerce du Saguenay exige un décret ministériel rapidement concernant Arianne Phosphate.

« Bien que nous accueillons favorablement les conclusions du rapport concernant le site minier, nous demeurons insatisfaits concernant les commentaires émis sur le tracé routier et le terminal maritime. Pour la CCS, ce rapport provenant du BAPE est positif. Elle souhaite que le promoteur obtienne son décret ministériel rapidement afin de faciliter son financement, et le début des travaux du site minier. Le processus du BAPE a démontré que ce sont des promoteurs consciencieux qui mettent tout en œuvre pour faire un bon projet acceptable. La conclusion du BAPE mentionne que le site minier est d’importance et suppose que les garanties qui seront mises en place seront adéquates. Pourquoi il en serait différent pour le tracé et pour le terminal maritime? D’ailleurs, celui-ci est d’ailleurs déjà en cours d’évaluation avec les instances fédérales. D’accord qu’il faut être vigilant et continuons de l’être. Mais évitons l’immobilisme! », a mentionné François Gagné, Président de la Chambre de commerce du Saguenay.

La Chambre de commerce du Saguenay tient à appuyer ce projet d’envergure et salue le fait que la commission a constaté que le projet serait d’une stimulation et d’une diversification économique régionale. Il faut considérer les 1,2 milliard de retombées et les 1000 emplois qui seront créés et maintenus pendant 25 ans. En ces temps où la situation économique est difficile, le Saguenay-Lac-Saint-Jean en a grandement besoin.

« A attendre que tout soit parfait pour faire quelque chose, on ne fera rien! Faisons-le intelligemment en continuant de respecter les cadres du développement durable. Dans ce cas précis, c’est ce que le promoteur tâche de faire. Les gens sont prêts. C’est une opportunité de s’ouvrir vers le Nord. Donc, il faut aider le promoteur et avancer. En ce sens, nous demandons au ministre Heurtel d’accorder le décret au projet, et ce, rapidement. », a conclu François Gagné.

Article précédent

Le RPM tire sa révérence à Alma

Article suivant

Arianne Phosphate: Le rapport du BAPE est disponible

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *