Mines

« La municipalité est prête pour le développement minier » – Le maire Bruno Tremblay de Saint-Honoré

SAINT-HONORÉ – La situation géographique de Saint-Honoré est telle que la municipalité se retrouve au cœur du projet Arianne Phosphaste. Le maire se dit prêt à accueillir ce projet qui créera des emplois, mais aussi des permis de construction.

« Je vois le développement minier je le vois d’un bon œil. La municipalité est prête pour cela. Nous avons un développement domiciliaire de 100 terrains actuellement », a lancé le maire Tremblay.

Pour le premier magistrat, les retombées économiques seront présentes parce que ce seront des emplois de qualité : « Les centaines de travailleurs n’iront pas habiter à des centaines de kilomètres de leur lieu de travail. Saint-Honoré est un endroit stratégique dans son positionnement comme lieu de résidence. Depuis que le monde existe, les mines sont séquentielles. Le prix des métaux grimpe et diminue. Je pense dès que la demande sera présente, ce sera gros ».

Parc industriel

La municipalité a annoncé une expansion de son parc industriel de douze terrains disponibles dès ce début octobre, dont huit à douze entreprises pourraient venir s’établir et ainsi créer plusieurs emplois.

Informe Affaires a rencontré le maire en marge de l’inauguration de l’expansion de son parc industriel. Pour Saint-Honoré, c’est un agrandissement majeur qui a demandé plus de 18 mois de préparation de la part du conseil municipal.

Face à ce développement industriel et commercial, le premier magistrat compte réaliser une campagne de séduction pour attirer les entrepreneurs.

« Nous avons la rue des Artisans qui est un mini-parc industriel si on veut. On souhaitait une continuité à l’arrière. Donc, entre le Sonic et le BMR nous allons agrandir. Si une industrie a besoin de trois terrains, elle aura cette possibilité lors de l’achat. Donc nous avons misé sur un nombre d’entreprises, mais en fin de compte, ce sera selon la demande ».

Il ajoute : « Depuis que j’ai été conseiller municipal, j’ai détecté que nous avions moyennement des développements majeurs. Avec Arianne Phoshate qui s’en vient, je pense que stratégiquement parlant, Saint-Honoré sera bien situé ».

Après l’inauguration, la municipalité déploiera une campagne médiatique pour attirer les investisseurs.

Première « Foire domiciliaire »

Le 25 octobre prochain, une nouvelle activité sera offerte à Saint-Honoré. En effet, la première « Foire domiciliaire » réunira l’ensemble des artisans de la municipalité sous un même toit.

« Les neuf promoteurs devraient être présents à cette foire. Ce sera comme un Salon de l’Expo Habitat, mais pour nos entreprises », a conclu le maire Bruno Tremblay.

Article précédent

Port Saguenay: Vecteur économique maritime pour le Québec

Article suivant

Le développement du drone devient une source d’affaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *