Aluminium

Rio Tinto trace un bilan positif du Développement Économique Régional au Québec

Devant près de 100 personnes, dont le maire d’Alma, Marc Asselin, Rio Tinto a présenté le bilan des dix dernières années de travail par l’équipe du Développement Économique Régional (DER) au Québec.

(Photo: Jean-Luc Doumont)

L’ambiance était festive pour le dévoilement du bilan. Martin Charron, directeur général des communications et relations externes, a annoncé qu’entre 2004 et 2014, plus de 160 projets et entreprises ont été supportés par le DER ce qui se résume par plus de 75 M$ investis au Québec : « Nous avons mis en place sept fonds de développement économique visant à appuyer le travail de ses partenaires locaux et ainsi répondre aux besoins de la communauté », a-t-il lancé.

En effet, plus de 2 500 emplois directs ou indirects ont été créés et maintenus ; 162 projets et entreprises aidés dans quatre axes d’intervention, dont la diversification économique ; l’aide aux équipementiers, l’appui à l’innovation et l’aide au secteur de la transformation.

« En 2004, l’entreprise s’est dotée d’une équipe ainsi que d’une approche structurée telle qu’on la connait aujourd’hui. L’approche de cette équipe vise à contribuer au développement des entreprises et de projets économiques structurants par un appui ciblé aux projets d’affaires durables », a-t-il ajouté.

Durant la soirée, deux entrepreneurs (Frédéric Potvin, président de Morin Énertech et Gino Jobin, représentant technique chez Jamec) sont venus témoigner de l’appui du DER au sein de leur développement.

Article précédent

Le projet Alma II reste utopique

Article suivant

Roger Boivin | L'usine Vaudreuil à la croisée des chemins

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *