Actualités

Bilodeau Canada profite d’une aide financière pour une formation en taxidermie

Le député de Dubuc, Serge Simard, a annoncé un investissement totalisant 235 400 $ afin d’offrir une formation en taxidermie et d’assurer la coordination du plan d’action 2015-2016 de la filière de la fourrure nordique dont l’entreprise Bilodeau Canada de Normandin accueillera les bénéficiaires.

(Photo: Courtoisie)
(Photo: Courtoisie)

Cette formation de 600 heures, qui débutera en janvier 2016, permettra à une douzaine de participants d’apprendre le métier de taxidermistes, qui consiste à redonner l’apparence du vivant à des dépouilles animales. La demande pour la taxidermie est en croissance, notamment auprès des chasseurs et de l’industrie du cinéma. Cette formation permettra de répondre aux besoins de recrutement de l’entreprise Bilodeau Canada, qui a plusieurs postes de taxidermistes à combler.

La filière de la fourrure nordique s’inscrit dans une perspective d’équilibre écosystémique de la forêt et de la faune ainsi que dans le respect des pratiques ancestrales des communautés autochtones. Elle vise à développer deux gammes de produits innovants et de haute qualité, une gamme industrielle utilisant les technologies les plus avancées d’apprêtage et de transformation, et une autre basée sur les traditions ancestrales des Innus.

Le projet de formation

Le projet de formation, qui s’adressera à des personnes sans emploi ou bénéficiaires des programmes d’aide financière de dernier recours s’étendra sur une période de 20 semaines, à raison de 30 heures par semaine, à l’atelier de taxidermie de Bilodeau Canada, situé à Normandin. Le Service de formation aux entreprises (SFAE) de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a élaboré le contenu pédagogique de la formation, qui sera offerte par un spécialiste des méthodes de conservation d’animaux dans leur attitude naturelle.

Article précédent

Contrat de 3,9 M$ pour SPS à Saguenay

Article suivant

Près de 27 M$ d'investissements pour moderniser le centre-ville de Jonquière

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *