Aluminium

Fericar: Plus de 1,3 M$ d’investissement d’ici mars 2016

CHAMBORD – En primeur pour Informe Affaires, Sabin Jean, propriétaire de Fericar à Chambord, a annoncé quil investira plus de 1,3 M$ pour doubler la capacité de son entreprise d’ici mars 2016.

Sa mission de concevoir, fabriquer et réparer tous types de remorques et de semi-remorques pour répondre adéquatement aux besoins actuels et futurs de ses clients en fait une entreprise qui a le vent dans les voiles depuis 2009. Chaque année, la PME de Chambord investit des montants pour s’agrandir. En 2016, l’investissement sera majeur, puisqu’aux huit portes existantes, s’ajouteront deux portes de réparations et deux autres portes destinées aux salles de peintures.

« Les travaux ont débuté et devront s’échelonner jusqu’en mars 2016. Nous avons décidé de donner un grand coup et d’agrandir notre projet jusqu’à son maximum. Fericar doublera donc sa capacité actuelle. D’ailleurs, la production doublera aussi pour arriver à près de 400 remorques annuellement. La première étape des travaux doit se terminer avant les grands froids pour la construction de la bâtisse. Ensuite, l’équipement fera son arrivée avec sa mise en place durant quelques mois », a confié Sabin Jean.

Augmentation du chiffre daffaires

Autre bonne nouvelle, l’investissement de plus de 1,3 M$ permettra d’augmenter le chiffre d’affaires de 40 %, mais aussi d’engager une trentaine de personnes d’ici 18 mois. « Nous allons offrir un meilleur service après-vente. Des aménagements auront lieu au sein de l’entreprise. Puisque nous allons déménager la salle de peinture dans les nouvelles installations, cela doublera sa capacité actuelle. Là où était la salle de peinture, cela deviendra un nouveau poste d’assemblage. Nous allons travailler jour et nuit, 24 heures par jour, alors qu’actuellement, nous travaillons 18 heures par jour », a ajouté Sabin Jean.

Le réseau de ventes s’agrandira dans les prochains mois à travers le Canada. Sabin Jean a levé le voile sur cette nouveauté dont il est fier : « Nous sommes déjà dans l’Ontario et nous sommes très peu dans les provinces maritimes. Actuellement, nous nous entendons avec un revendeur pour pousser Fericar encore plus loin et être présents plus que jamais dans les provinces maritimes ».

L’aluminium, un fleuron régional

Pour Sabin Jean, l’aluminium est un fleuron pour la région : « L’avenir est prometteur. Nous construisons avec l’aluminium de plus en plus. Pour être rentables, les camionneurs donnent la priorité au volume que la remorque peut transporter, mais aussi à la légèreté. C’est le gagne-pain de ces gens. Ainsi, plus la remorque est légère et solide, plus son déplacement se réalisera dans d’excellentes conditions », a-t-il conclu.

Article précédent

Deux microbrasseries régionales sont mises en valeur au Dépanneur du Coin

Article suivant

Arianne Phosphate reçoit l'obtention de son décret environnemental

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *