Chroniques Roger Boivin

Mashteuiatsh, un moteur économique régional méconnu

MASHTEUIATSH – Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous connaissons tous la fière communauté Innue de Mashteuiatsh, solidement installée sur les rives du majestueux lac Saint-Jean. Peu d’entre nous sont cependant au fait des réalités économiques liées à cette Première Nation pour notre région.

Par Roger Boivin,
Président du Groupe Performance Stratégique
Chroniqueur économique

Un premier fait à souligner concernant Mashteuiatsh est que depuis 10 ans, la croissance de sa population est d’environ 5 % par an comparé à une croissance annuelle d’environ 0,2 % seulement pour l’ensemble de la région.

Mais, qu’en est-il au niveau de la croissance économique ? À ce sujet, il est très révélateur de constater que de 1991 à 2011, l’emploi a énormément progressé à Mashteuiatsh, passant de 345 à 875 postes, une croissance de 160 % en 20 ans! Pour la même période, l’emploi n’a progressé que de 11,7 % pour l’ensemble du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Plusieurs diront que dans le cas de Mastheuiatsh, il s’agissait d’un rattrapage et que le niveau d’emploi de la communauté est toujours en retard sur le reste de la région, ce qui explique un pareil taux de croissance.

Et bien ils ont raison, mais en partie seulement, car en 2013 il y avait 0,41 emploi par habitant à Mastheuiatsh, pour 0,46 au Saguenay-Lac-Saint-Jean et 0,49 au Québec. Donc il y a eu un rattrapage, mais Mashteuiatsh est désormais une communauté avec un niveau d’activité économique moyen comparable au reste de la région et du Québec. C’est tout un accomplissement qu’il convient de souligner ! Cette remarquable performance en terme d’emploi s’est évidemment réalisée avec un peu d’aide du reste de la région, à tel point que sur les 875 emplois existants à Mashteuiatsh en 2011, 445, soit 50,9 % sont occupés par des non-résidents de la Communauté.

Mashteuiatsh crée donc 445 emplois principalement pour des résidents du reste de la MRC du Domaine-Du-Roy. Cela s’explique en grande partie par le fait que la population autochtone de Mashteuiatsh accuse toujours un retard important en terme de niveau de formation. L’activité économique de la Communauté de Mashteuiatsh a généré une masse salariale évaluée à 64 millions de dollars en 2013, dont 24 millions (37,7 %) ont été versés à des Autochtones de Mashteuiatsh, 23 millions (36,3 %) à des résidents du reste du Saguenay-Lac-Saint-Jean et 17 millions (26 %) à des résidents du reste du Québec. Pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, il s’agit donc là d’une contribution économique importante et qui est de surcroit en croissance, une denrée trop rare par les temps qui courent.

Si vous avez la chance de compter des Innus de Mashteuiatsh parmi votre clientèle, n’hésitez donc pas à les accueillir d’un sincère KUEI (Bonjour en Innu) à leur prochaine visite ! D’ici là continuons tous à cultiver cette relation mutuellement positive entre les Innus et les Québécois, relation qui remonte aux tous débuts de l’arrivée des Européens au fier Royaume du Saguenay-Lac-Saint-Jean !

Article précédent

Composite Aviation s’implante à l’Aéroport de Saint-Honoré

Article suivant

Collection Cstraight: Louise Boivin innove par ses créations réalisées à Saguenay

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *