Mines

Port Saguenay déposera des projets dans la stratégie maritime

Sans confirmer de dossiers précis, Carl Laberge, directeur général de Port Saguenay, a souligné qu’il déposera prochainement un ou des projet(s) dans le Programme de soutien aux investissements dans les infrastructures de transport maritime annoncé dernièrement par le ministre Jean D’Amour.

Une de ces demandes pourraient être en lien avec le développement de la minière Arianne Phosphate, et à la construction de nouvelles installations portuaires sur la Rive-Nord du Saguenay pour acheminer le minerai vers les marchés. 

Doté d’un budget de 200 millions de dollars jusqu’en 2020, ce nouveau programme découle de la Stratégie maritime lancée en juin dernier par le gouvernement du Québec et vise à favoriser les investissements dans les infrastructures de transport maritime dans un souci de compétitivité accrue de notre industrie maritime et de développement durable.

En entrevue à InformeAffaires.com, Carl Laberge a mentionné qu’il déposera effectivement un ou des projets prochainement : « Il faut profiter de cette enveloppe budgétaire afin de déposer des projets. Nous avons des demandes pour améliorer nos d’infrastructures industrielles provenant des entreprises régionales ».

Le Programme de soutien aux investissements dans les infrastructures de transport maritime est composé des trois volets suivants :

  • Volet 1 : Infrastructures maritimes et intermodales en transport des marchandises; 
  • Volet 2 : Projets pilotes en transport maritime des marchandises ;
  • Volet 3 : Infrastructures maritimes en transport des personnes – traverses intermédiaires.

Ce programme s’adresse aux entreprises, aux organismes municipaux et à tout autre organisme intéressé à investir dans les infrastructures de transport maritime ayant un établissement au Québec.

Les demandeurs devront démontrer qu’ils ont l’expertise et la capacité financière requises pour mener le projet à bien, notamment en mettant en lumière le succès de leurs initiatives antérieures. L’appui du milieu sera un critère important de sélection.

Article précédent

Noeud papillon en bois 100 % régional à La Baie

Article suivant

Plus de 120 M$ de redevances au gouvernement du Québec par l'industrie minière en 2014

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *