Actualités

Desjardins prévoit une amélioration de la croissance économique dans la région

SAGUENAY – La croissance du PIB nominal du Saguenay–Lac-Saint-Jean devrait s’améliorer en 2016 et en 2017, selon une étude publiée par Desjardins durant les dernières heures. Au cours de cette période, le rythme de l’économie régionale demeurera toutefois inférieur à celui du Québec.

(Photo : Jean-Luc Doumont)
(Photo : Jean-Luc Doumont)

Le redressement des secteurs manufacturier et forestier, soutenu par l’amélioration de la conjoncture américaine et la faiblesse du huard, permettra à l’économie régionale de mieux performer au cours de notre période de prévisions, écrit les experts de Desjardins.

Selon cette étude, « la présence de grands chantiers sur le territoire, notamment la construction de la ligne de transport d’électricité à 735 kV reliant La Doré à Montréal (830 M$) et d’une serre hydroponique (100 M$), soutiendra les investissements en 2016 et en 2017. Des projets sont également prévus dans les secteurs de la foresterie et de l’aluminium. Par contre, le marché de la construction neuve devrait progresser à bas régime alors que d’importants surplus sont toujours observés. Le taux d’inoccupation des logements locatifs a atteint un sommet à 6,9 % en 2015, ce qui milite en faveur d’une certaine accalmie des mises en chantier d’ici 2017. Pour sa part, la revente de propriétés existantes devrait relativement bien faire, mais comme la demande demeurera inférieure à l’offre, la croissance du prix de vente moyen sera contenue. Les initiatives pour diversifier les sphères d’activité et pour accroître la valeur ajoutée se poursuivent, ce qui supporte l’économie régionale. On note, entre autres, la percée de l’industrie de l’aluminium sur le marché automobile, l’expansion du tourisme, la production de deuxième et de troisième transformation du bois des essences de la forêt boréale et le développement de l’agriculture nordique. Finalement, la région s’outille pour stimuler son économie et, en ce sens, deux initiatives ont émergé, soit la tenue d’un sommet économique régional et l’activité Savoir Affaires Saguenay–Lac-Saint-Jean ».

Nous vous proposons un résumé par secteur de cette étude :

Saguenay

Sur le territoire de Saguenay, le boulevard Talbot sera revitalisé, le Centre Georges-Vézina sera rénové et le centre-ville de Jonquière fera peau neuve au cours des prochaines années. En parallèle, le Port de Saguenay a connu une année 2015 très positive et la tendance devrait se maintenir au cours des prochaines années. Parmi les projets en élaboration, il y a celui de la construction d’un terminal maritime et le projet d’usine de liquéfaction du gaz naturel de GNL Québec.

MRC du Ford-du-Saguenay

Pour soutenir son économie, la MRC du Fjord-du-Saguenay a lancé une stratégie basée sur la présence d’écoparc multisectoriel afin de propulser les vocations industrielles, commerciales et touristiques sur son territoire. Elle souhaite ainsi attirer 36 entreprises qui pourraient créer jusqu’à 651 emplois sur une période de dix ans.

MRC Lac-Saint-Jean-Est

En ce qui a trait à la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, le secteur touristique se repositionne. Afin de favoriser la mise à niveau d’une industrie compétitive en phase avec les standards internationaux, des programmes de soutien et de démarche qualité ont récemment été lancés par Tourisme Alma Lac-Saint-Jean. Par ailleurs, la MRC accueillera le parc éolien de la Coopérative Val-Éo, dont les travaux devraient s’amorcer au printemps 2016.

MRC Domaine-du-Roy

Dans la MRC du Domaine-du-Roy, la construction d’une serre hydroponique permet de stimuler les investissements et l’emploi. En parallèle, le tourisme demeure en croissance et de nouveaux développements sont notamment prévus au Zoo sauvage de Saint-Félicien. La ville de Roberval planchera sur la revitalisation du centre-ville et des parcs industriels ; alors qu’à Chambord, la construction d’une usine de transformation de biocarbone actif est à l’étude.

MRC Maria-Chapdelaine

Plusieurs projets sont en élaboration sur le territoire de Maria-Chapdelaine, dont la réfection de la route Vauvert et le développement accru d’activités de transformation dans l’agriculture nordique. De plus, la construction de la minicentrale hydroélectrique à la Onzième Chute de la rivière Mistassini a débuté en janvier 2016.

Article précédent

CLD LSJE a injecté 423 000 $ en 2015

Article suivant

Rio Tinto | Investissement de 36,6 M$ au site de Laterrière

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *