Commerces et services

Le CTA a doublé sa superficie à moindres coûts

ALMA – À l’occasion d’une conférence de presse entourant le 35e anniversaire de la Chaine De Travail Adapté (CTA), il a été permis d’apprendre que grâce à la méthode kaïzen, l’entreprise privée a réussi à doubler sa superficie de production avec à peine un investissement de 50 000 $.

(Photo : Jean-Luc Doumont)
(Photo : Jean-Luc Doumont)

Depuis 1981, CTA oeuvre à l’intégration au travail des personnes vivant avec des limitations. À la première année, 39 personnes y travaillaient. Trente-cinq années plus tard, ce sont 160 personnes (dont 120 avec des limitations dont le salaire varie entre 23 000 $ et 35 000 $) qui font partie de l’équipe dont le siège social est à Alma.

En mai dernier, une problématique est intervenue au niveau du nettoyage des tapis. Une poutre n’était plus conforme et l’entreprise devait remédier à la réparation. Au même moment, le directeur général, Bernard Angers, avait l’intention d’agrandir sa surface de production et les premières estimations étaient aux environs de 800 000 $. « Grâce à un membre de notre conseil d’administration qui travaille pour Rio Tinto, il nous a fait connaitre la méthode kaizen, dont le but est de se réunir pendant une semaine pour trouver une solution opérationnelle au problème. Nous avons diminué notre nombre de poutres passant de 30 à 18 et l’atelier a permis de doubler notre superficie pour un investissement de 50 000 $ », a-t-il commenté.

Grâce au consultant Mario Boudreault, l’équipe a pendant une semaine travaillé intensément pour arriver le vendredi après-midi avec une solution. « Auparavant, les tapis prenaient 12 heures de séchages. Depuis cette méthode et aux modifications que nous avons apportées, cela prend à peine trois heures », a ajouté Bernard Angers.

Finalement, le directeur général a souligné que 2000 entreprises font affaire avec le CTA dans la région.

Article précédent

PRIMEUR | Filtrartech construit sa nouvelle usine à Saguenay

Article suivant

PRIMEUR | Investissement de 500 000 $ pour Batteries du Saguenay à Jonquière

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *