Ressources humaines

Carl Côté, élu président de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord

SAGUENAY – Au terme de l’assemblée générale annuelle, Carl Côté, a été élu président de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord. De plus, durant l’explication du rapport annuel, il a été permis d’apprendre que la Chambre a eu un accroissement du membership, un changement de nom pour être plus représentatif de son territoire ainsi qu’un déploiement soutenu de sa planification stratégique.

Pour la troisième et dernière année de son mandat de président du conseil d’administration de la chambre, François Gagné, la CCISF a continué de démontrer son leadership comme réseau incontournable en étant présent sur la place publique notamment par la participation au sommet économique régionale et par le travail soutenu pour l’obtention du décret ministériel pour le projet de la mine du Lac à Paul d’Arianne Phosphate. « Nous assumons et portons le rôle de rassembleur qui nous permet de faire vivre notre mission qui consiste à regrouper et défendre les acteurs économiques, afin de favoriser le développement socio-économique et environnemental du Saguenay et du Fjord. La planification stratégique de 2015-2019 est mise en place et son déploiement continue. Il faut que l’organisation poursuive ses efforts pour relever les défis. J’ai confiance que la venue du nouveau président, Carl Côté, permettra à la Chambre d’atteindre et de surpasser ses objectifs afin d’être une organisation forte au service de ses membres », a-t-il mentionné.

La CCISF a été présente dans le débat public en intervenant notamment sur les orientations économiques et les mesures budgétaires mises en place par les gouvernements telles que les mises à jour économiques. Elle a été présente pour Arianne Phosphate qui représente un des projets les plus structurants pour la région. La stratégie maritime du Québec, la stratégie québécoise de l’aluminium, le conflit chez les concessionnaires automobiles, le projet de terminal de gaz naturel liquéfié d’Énergie Saguenay, l’utilisation du terrain vacant de l’ancienne usine de Port-Alfred, l’industrie forestière, l’achat local, les conditions de paiements de Rio Tinto ainsi que la mobilisation pour soutenir celle-ci ont retenu également l’attention de la Chambre. De plus, la CCISF est impliquée directement dans des comités de travail découlant du sommet économique régional dont le comité Mines et Métaux dont M. Gagné assure la coprésidence.

Article précédent

Lamco Électrique décroche un contrat à la Base militaire de Bagotville

Article suivant

Investissement de 1 M$ au IGA Mellon à Jonquière

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *