Investissement

Investissement de 4,5 M$ pour IGA Famille Verreault à La Baie

LA BAIE – Catherine Verreault, copropriétaire du IGA Famille Verreault, a confirmé des investissements de 4,5 M$ au sein de son épicerie. L’expérience magasinage sera au coeur de ce nouveau concept.

Après des mois de travaux, le magasin s’est agrandi de l’intérieur. D’ailleurs, un espace bistrot avec une verrière a vu le jour. « Tous les départements ont eu des aménagements. Depuis 36 ans, nous réalisons des mets cuisinés. Nous avons agrandi notre espace prêt-à-manger pour avoir plus d’espaces pour nos clients. Dans les fruits et légumes, de nouveaux ameublements ont fait leur apparition de plus que des frigos neufs ont été implantés partout dans notre magasin. Il faut dire que notre logo a eu un rajeunissement pour qu’il soit en lien avec notre spécialité, celle des mets cuisinés », a-t-elle souligné en entrevue à InformeAffaires.com.

La boulangerie a eu des agrandissements également, sans oublier qu’au niveau des viandes froides, un charcutier réalise l’ensemble de ses produits sur place, ce qui est unique dans la région. « Avec l’investissement, nous voulons une rétention de l’emploi. Par le fait même, faire vivre une expérience de magasinage à notre client pour qu’il puisse retrouver l’ensemble de ses produits au même endroit. Nous avons également une chambre de vieillissement de viandes au sein de notre épicerie », a ajouté Catherine Verreault.

N’oublions que l’aquarium au rayon de la poissonnerie s’est également agrandi, de plus qu’il est possible d’acheter du jambon qui aura été fumé directement sur place.

Les clients sont principalement de La Baie, mais le IGA Famille Verreault profite pleinement de son emplacement géographique profitable pour attirer les clients provenant des diverses municipalités avoisinantes de La Baie.

Article précédent

Fives | Dérailleur de collecteurs de courant | Une invention qui sauve des vies

Article suivant

LE COLLÈGE D’ALMA ET AGRINOVA DÉCROCHENT LEUR PLUS IMPORTANT PROJET DE RECHERCHE EN AGRICULTURE

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *