Environnement

Le CREDD lance un projet pilote régional

Le Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay‒Lac-Saint-Jean (CREDD) est à la recherche de cinq institutions, commerces ou industries (ICI) de la région désirant prendre part à un projet pilote débutant à l’automne.

Ce dernier vise à expérimenter, sur le terrain, un outil en ligne pour faciliter l’implantation de bonnes pratiques de gestion des matières résiduelles. Les ICI participants pourront bénéficier d’un accompagnement tout à fait gratuit d’environ 45 heures par une ressource du CREDD pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de gestion des matières résiduelles, et ce, pour une période approximative de six mois.

Cet accompagnement personnalisé pourra permettre aux ICI de se positionner en tant que leaders régionaux en gestion responsable des matières résiduelles ou encore de renforcer cette image auprès de leur clientèle, partenaires et employés. Les ICI intéressés à bénéficier de cette opportunité sont invités à communiquer rapidement avec le CREDD.

L’outil aura demandé plusieurs mois de travail de la part du conseil national. Lors de notre passage dans les bureaux de l’organisme, nous avons eu droit à une explication de cette plateforme qui sera implantée dans quatre régions au Québec, soit le Saguenay‒Lac-Saint-Jean, la Capitale-Nationale, l’Estrie et enfin dans Lanaudière. Il faut dire que chaque commerce ou industrie aura droit à un profil administrateur avec de l’information pertinente sur le développement durable et sur la manière d’aborder d’une façon didactique la problématique des matières résiduelles grâce à de bonnes pratiques. D’ailleurs, pour le CREDD, l’objectif est d’avoir trois ICI au Lac-Saint-Jean et deux au Saguenay.

« Pour l’instant c’est un projet pilote. Les données des quatre régions ciblées seront recueillies, compilées et analysées par notre regroupement national pour pouvoir ensuite émettre des recommandations. Une fois que le projet-pilote sera réussi, nous aurons en main les outils pour rendre plus facile et développer cette application pour favoriser l’émergence d’une meilleure gestion des matières résiduelles. Le but est de rendre cette application provinciale », a commenté, Tommy Tremblay, directeur général du CREDD.

Soulignons que de petits gestes peuvent être faits tous les jours au sein d’une entreprise pour réduire les matières résiduelles, comme le recyclage des cartouches, le recyclage du papier, l’impression recto verso, ou l’installation de serviettes en coton dans la salle de bain, plutôt que d’opter pour l’utilisation de celles en papier.

L’outil qui sera expérimenté a été conçu par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ) avec le soutien financier de RECYC-QUÉBEC. La phase pilote dans la région est également financée par RECYC-QUÉBEC ainsi que par la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean et Ville de Saguenay.

Article précédent

« Vaudreuil c’est 1 200 emplois directs et indirects » - Pierre Charbonneau

Article suivant

Formentik change de nom et de logo!

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *