Investissement

Le maire Larouche salue l’arrivée de nouvelles entreprises à Roberval

ROBERVAL – Le maire de Roberval, Guy Larouche, voit son centre-ville devenir attractif de la part des entrepreneurs. Durant les derniers mois, trois nouvelles entreprises s’y sont installées et deux « grosses » nouvelles y sont attendues pour la fin décembre.

Depuis le 3 février dernier, les incitatifs fiscaux pour les entreprises dans la ville de Roberval ont fait des petits. Après dix mois, ce sont huit entreprises qui ont fait des demandes pour compléter la documentation et quatre d’entre eux ont ouvert un commerce au centre-ville, donc ils sont devenus admissibles à l’aide financière pouvant aller jusqu’à 10 000 $.

« C’est un pari réussi, a commenté le maire Larouche en entrevue à InformeAffaires.com. Lorsque je visite le Québec, les autres villes se basent sur le principe d’incubateur d’entreprises avec de nouvelles installations. Pour ma part, je ne voulais pas faire concurrence au privé. La ville est un partenaire d’affaires ».

Les nouvelles entreprises (Clinique d’Orthopédagogie, Passion Coiffure, Boutique Michel pour Hommes et la Bijouterie Turcotte (en processus de relève entrepreneuriale)) ont permis de créer une quinzaine de nouveaux emplois. Durant les dernières heures, le Centre d’amitié autochtone du Lac-Saint-Jean (CAALSJ) a signé un bail pour que leurs bureaux se retrouvent au centre-ville de Roberval.

« D’ici la fin de l’année 2016, il y aura deux grosses annonces. Ce sera encore plus gros pour notre centre-ville. Avec les bureaux de la SAAQ qui sont rendus au cœur de notre économie locale, je ne ferme pas la porte à un « Métro Express » si jamais, ils souhaitent s’y installer. En plus, ils seront accessibles à notre programme », a-t-il conclu.

Mentionnons que parmi les incitatifs fiscaux, il y avait le volet « Site Web » où l’entreprise, qui n’est pas une franchise, avait la possibilité de créer ou de rajeunir son site Internet avec à la clé une subvention de 1000 $. À ce jour, ce sont 14 entreprises qui ont profité de cette aide et ainsi se lancer pour certains d’entre eux dans le commerce en ligne.

Article précédent

Journée entrepreneuriale régionale | Un panel diversifié

Article suivant

Journée entrepreneuriale régionale | Une journée de réflexion riche en échanges

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *