Santé

Investissement à la Clinique Remix Santé

SAGUENAY – Après quatre ans d’existence, Remix Santé s’est fusionné avec la Clinique Chiropratique du Fjord pour devenir la Clinique Remix Santé et, par le fait même, investir plusieurs milliers de dollars pour quadrupler l’espace de travail.

Depuis quelques jours, les deux entreprises ne font plus qu’une et l’équipe s’est agrandie avec l’ajout de nouveaux associés. Occupant entièrement le sixième étage de l’édifice CGI à Saguenay, la Clinique Remix Santé a vu sa superficie multipliée par quatre. « Nous avons 10 salles de traitement. Pour la kinésiologie, nous avons une salle de cours et un espace qui est réservé pour les évaluations et les entrainements privés et semi-privés. Pour les cours de groupe, nous fonctionnons pour accueillir entre 4 et 10 personnes pour assurer un meilleur suivi auprès de la personne », a commenté Myriam Boucher,  kinésiologue et copropriétaire de la clinique.

La Clinique Remix Santé vogue sur un succès incontesté, car depuis sa création l’entreprise est passée de 5 à 17 personnes. « Au départ, Frédéric Coudé, chiropraticien et moi-même, nous avons offert plusieurs services multidisciplinaires, comme la kinésiologie, la chiropratique, la massothérapie, la nutrition, la psychologie et la physiothérapie. Notre équipe s’est rapidement construite avec 14 professionnels de la santé. Selon la problématique de la personne, l’équipe s’adapte pour de la remise en forme au rythme de cette dernière et afin de lui rendre une autonomie. Avec la fusion de la Clinique Chiropratique du Fjord, Émilie Villeneuve Ouellet (chiropraticienne) et Olivier Trudel-Lafontaine (chiropraticien) se sont ajoutés à notre équipe ce qui en fait que nous avons 17 personnes qui compose la Clinique Remix Santé », a ajouté Myriam Boucher.

Mentionnons que la clientèle provient de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Article précédent

Première cohorte Adopte INC. : La Saguenéenne Julie Dufresne choisie

Article suivant

Excavation de Chicoutimi décroche un contrat à la minicentrale de la 11e Chute

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *