Construction

BlackRock recevra des avantages financiers de Saguenay

SAGUENAY – BlackRock était de passage à Saguenay afin de rencontrer la presse. Durant la présentation du projet, il a été permis d’apprendre que Promotion Saguenay et Ville de Saguenay offriront des avantages financiers pour l’implantation de son usine à Grande-Anse.

D’entrée de jeu, le président de Port Saguenay, Ghislain Harvey, a souligné que la desserte ferroviaire et le plan stratégique visionnaire de l’organisation qu’il préside ont permis d’accueillir une usine comme BlackRock à Saguenay. « Cela va créer 300 emplois directs. Nous allons demander de l’aide des deux paliers du gouvernement pour l’installation de leurs équipements ».

Pour sa part, Jean Rainville, président et chef de la direction de BlackRock, a souligné que le projet d’usine date de huit ans et qu’il a été fortement impressionné par les installations de Port Saguenay. D’ailleurs, selon le document qui a été présenté en conférence de presse, la construction de l’usine devrait avoir lieu entre 2018 et 2020. Le projet évalue à près de 1 milliard $ permettra de créer jusqu’à 1000 emplois directs et indirects. La production de fonte de fer et de ferrovanadium au sein de l’usine aura une durée de vie projetée de plus de 50 ans. « Durant la construction, plus de 800 travailleurs et gestionnaires seront à l’emploi, dont 300 à Chibougamau et 500 au Saguenay. Pour la production, nous allons avoir jusqu’à 500 emplois directs pour la mine, concentrateur et usine de deuxième transformation et plusieurs emplois indirects », a-t-il commenté.

Actuellement, une étude environnementale pour le BAPE est réalisée et l’étude d’impact sera d’ailleurs disponible d’ici les prochaines semaines. « Nous allons vendre notre produit en Amérique du Nord et en Europe, principalement en Allemagne. À Saguenay, vous avez un port qui est selon moi nettement sous-utilisé. Pour notre expansion cela nous a plu et intéressés », a ajouté Jean Rainville.

En éliminant complètement le charbon dans les procédés, BlackRock souhaite réduire son empreinte environnementale.

Interrogé par InformeAffaires.com à savoir si la Ville de Saguenay ainsi que Promotion Saguenay ont donné des avantages financiers à l’entreprise, le premier magistrat, Jean Tremblay a confirmé le tout. « Il y aura un crédit de taxes ainsi qu’un montant d’argent qui sera versé pour la construction. Nous terminons d’évaluer le tout et cela sera officialisé prochainement », a-t-il répondu.

Mentionnons que l’usine aura une superficie de 300 par 400 mètres et qu’elle sera située en haut de la côte à gauche.

Article précédent

Mise à jour | Cegerco décroche un contrat de 46 M$ à la Base militaire de Bagotville

Article suivant

Un gin boréal sera développé à Saint-David-de-Falardeau!

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *