Économie

PRIMEUR | Pexal Tecalum Canada en mode relance à Alma

ALMA – En primeur pour InformeAffaires.com, nous avons appris que Pexal Tecalum Canada a annoncé qu’elle a déposé le 7 décembre dernier une proposition à ses créanciers conformément aux dispositions de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité en optant pour une relance de l’entreprise.

« Mes associés et moi sommes confiants qu’une telle proposition facilitera la restructuration de l’usine d’extrusion d’aluminium de façon à lui permettre de retrouver une santé financière viable à long terme et permettant le retour au travail de nos employés afin d’opérer dans le cours normal des affaires », a commenté Jean-François Harvey, porte-parole des actionnaires de l’entreprise.

L’élaboration de cette proposition intègre également un plan de relance concis. Les créanciers seront appelés à se prononcer sur cette éventuelle proposition lors d’une assemblée dont la date reste à déterminer. L’échéancier de ce processus sera essentiellement dicté par l’avancement des démarches de refinancement et par les négociations avec les partenaires actuels de l’entreprise.

Afin d’être acceptée, la proposition devra être homologuée dans son intégralité par l’ensemble des créanciers : « Nous avons un signal clair de nos partenaires, ils sont prêts à nous supporter, leur collaboration et leur ouverture prouvent la viabilité de cet important projet régional. Cela confirme la nécessité de déployer des stratégies permettant la relance, c’est aussi un signe de leur confiance envers le potentiel de ce produit. La demande de pièces d’aluminium extrudé est en hausse et l’usine a un bel avenir devant elle », a ajouté Jean-François Harvey.

Mentionnons que les actionnaires sont confiants que le plan de relance et les ajustements apportés à la gestion et à la gouvernance de l’usine permettront une reprise des opérations à court terme. « Dans un contexte difficile, les actionnaires travaillent sans relâche depuis un an pour éviter la faillite et ont même injecté une somme de plus de 200 000 $ », a conclu le porte-parole.

Article précédent

Un gin boréal sera développé à Saint-David-de-Falardeau!

Article suivant

Saint-Bruno | Première municipalité dans la région pour son indice de vitalité économique

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *