Agroalimentaire

Un gin boréal sera développé à Saint-David-de-Falardeau!

SAINT-DAVID-DE-FALARDEAU – La Distillerie du Fjord, dirigée par Serge Bouchard (père) et les deux fils (Jean-Philippe et Benoît), a pris possession au pied des Monts-Valin pour implanter son entreprise de fabrication de spiritueux dont le produit phare sera un gin boréal.

(Photo : Courtoisie)
(Photo : Courtoisie)

Depuis deux ans, les trois actionnaires et copropriétaires travaillent sur le projet. La fabrication d’un gin boréal a demandé un processus de fabrication élaboré. Avec l’aide d’un biologiste d’Albanel, ils ont pu découvrir les épices boréales. D’ailleurs, en entrevue à InformeAffaires.com, Jean-Philippe Bouchard a souligné qu’il travaillait avec un réseau de cueilleurs et que les trois copropriétaires ont même suivi une formation dans l’Ouest canadien comme « Maitres distillateur ».

Ce projet familial impliquant le père Serge Bouchard, un ingénieur à la retraite, un des frères Benoit Bouchard, pour sa part chimiste ainsi que Jean-Philippe Bouchard, a demandé plus de 150 000 $ d’investissement pour créer cet alcool dont l’entreprise est la première à obtenir son permis de distillerie de la Régie des Alcools du Québec dans la région. « Le vrai défi sera la distribution et la vente. Nous travaillons avec un partenaire qui se nomme la SAQ. Nous prévoyons une production de 40 000 à 50 000 bouteilles par année et au printemps 2017 nous serons dans les SAQ », a-t-il commenté en entrevue.

Dès le début janvier, les premières bouteilles seront expédiées pour différents tests auprès de la Régie des Alcools du Québec. « À court terme, notre entreprise va créer deux emplois et l’objectif d’ici cinq ans c’est d’arriver à huit ou dix emplois », a ajouté Jean-Philippe Bouchard qui ne cache pas qu’il a été fortement inspiré par le parcours de Nicolas Davernois, pdg et fondateur de PUR vodka, qui a ouvert les portes de ce marché en émergence.

Alors que le lancement du produit sera aux alentours du printemps prochain, les trois actionnaires doivent encore choisir le nom définitif de ce produit qui utilisera l’eau de source naturelle de Saint-David-de-Falardeau.

Mentionnons que parmi les projets, il y a sur la table le développement de différentes sortes de gin et d’autres spiritueux.

Article précédent

BlackRock recevra des avantages financiers de Saguenay

Article suivant

PRIMEUR | Pexal Tecalum Canada en mode relance à Alma

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *