Économie et WebWeb

Devicom fait confiance à l’holacratie pour gérer son personnel

SAGUENAY – Malgré un ralentissement qui s’est fait ressentir durant quelques semaines l’année dernière, Devicom entrevoit 2017 sous un bon angle. En plus de plusieurs contrats qu’ils ont décrochés, l’entreprise a ouvert six postes spécialisés pour trouver des perles rares. De plus, l’holacratie a fait son apparition au sein de l’équipe depuis les derniers mois.

Avec plusieurs offres de service sur la table, Devicom a ouvert six postes spécialisés depuis hier. En entrevue à InformeAffaires.com, France Lavoie, PDG, a souligné que plusieurs mandats s’annoncent pour son entreprise. « Les projets que nous avons proviennent de nouveaux clients dans la région. Depuis les derniers mois, les entreprises investissent grandement dans leurs infrastructures informatiques et dans la téléphonie IP. Pour combler cette croissance, nous avons besoin de personnel ».

Depuis les neuf derniers mois, France Lavoie a d’ailleurs implanté un système novateur, soit l’holacratie. « C’est fondé sur la mise en œuvre de l’intelligence collective. Toute mon équipe collabore aux projets. Nous n’avons plus la hiérarchie avec un directeur, tout le monde travaille ensemble. Nous sommes une entreprise que l’on pourrait qualifier de « libérée » parce que nous créons un environnement avec la mise en place de responsabilités, donc un mode de gestion différente par rapport aux autres compagnies », a ajouté France Lavoie.

Parmi les dernières personnes engagées, plusieurs sont des travailleurs autonomes qui ont goûté à l’entrepreneuriat. « J’embauche sur le savoir-être, sur l’engagement de la personne envers la compagnie et la culture du bonheur. Cela fait partie de mon ADN. Si tous ensemble nous avançons, nous allons tous réussir. En tant qu’entrepreneure, j’ai du respect et de la transparence envers mon équipe. Je ne suis plus dans un mode directif où je dois faire la police pour gérer les problématiques. L’holacratie amène une philosophie où je peux me consacrer plus encore au développement des affaires qu’à gérer le personnel, parce que ce sont eux-mêmes qui réalisent les médiations ensemble ».

Cette méthode développée en Europe permet aussi à l’entreprise d’être gagnante parce que l’employé est plus performant, vu que les employés se coachent en collégialité.

Mentionnons que Devicom recherche actuellement un analyste en intégration et conception d’infrastructure; un analyste technique en intégration de système; un analyste fonctionnel; un analyste fonctionnel (Business intelligence) et un développeur.

Article précédent

PRIMEUR | Une entreprise saguenéenne décroche le contrat de la Bibliothèque d’Arvida

Article suivant

PRIMEUR | SigmaDek sur la bonne voie d’une relance des affaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *