Non classé

Le Moulin à Cie | Agrandissement prévu pour le coworking à Saguenay

SAGUEAY – Après quelques mois d’opération, les cofondateurs Paul-Henri Callens et Claudia Bélanger planchent actuellement sur un projet d’agrandissement qui pourrait accueillir une grande salle de réunion, d’ici les prochains mois.

En septembre dernier, Informe Affaires vous avait révélé en primeur l’implantation d’un espace de coworking à Saguenay. En quelques mois, l’endroit est devenu l’espace de référence dans la région. En plus de briser l’isolement, les travailleurs autonomes peuvent réaliser du réseautage et assister à plusieurs conférences. Le Moulin à Cie a pour mission de favoriser l’émergence et la prospérité de projets novateurs en offrant aux entrepreneurs, aux startups, aux travailleurs autonomes, aux professionnels et aux chercheurs un espace de travail partagé et convivial, au cœur du centre-ville de Chicoutimi. Basé sur les principes de l’économie de partage, l’espace favorise la collaboration, la créativité et le partage d’expériences.

« Les personnes qui entrent dans l’espace de travail nous disent que ça répond à leurs besoins. Après le premier mois d’opération, nous avions déjà assez de locations pour couvrir nos frais. Le succès a été tellement rapide que nous touchons à quelque chose qui manquait », a commenté Paul-Henri Callens.

Lorsque les deux cofondateurs ont écrit leur plan d’affaires, il y avait 12 espaces de coworking à Montréal. Quelques mois plus tard, le nombre a déjà doublé. « Ce concept est devenu un réflexe ; celui de partager un espace commun. Les travailleurs aujourd’hui sont sur les réseaux sociaux et vendent sur Internet. Ils veulent briser l’isolement pour pouvoir réaliser du réseautage et échanger des idées », a ajouté Paul-Henri Callens.

Étant les précurseurs dans la région à implanter ce concept, Le Moulin à Cie possède dans son espace sur la rue Racine quelques dix bureaux où l’échange du savoir est presque omniprésent. Grâce à quatre types de forfait, il est possible de louer un espace correspondant aux besoins du travailleur. « Nous nous dirigeons vers plus de bureaux et une plus grande salle de conférence. Nous regardons comment aménager le sous-sol et aménager nos espaces. Nous prévoyons avoir 15 postes, sans oublier qu’il sera possible de louer la salle pour réaliser des lancements ou pour donner des conférences », a souligné Claudia Bélanger.

Lors de notre passage, nous avons demandé aux travailleurs autonomes présents quelques réactions concernant Le Moulin à Cie.

« Ne pas être seul, ça motive beaucoup pour travailler. Tisser des liens d’affaires et parler avec des personnes permet d’échanger nos idées dans un cadre professionnel », a indiqué Dany Ouellet, développeur web. Pour sa part, Philippe Dumont de l’entreprise écologique Boréalisation estime que « rencontrer des gens d’affaires et échanger du savoir ont permis de mettre une barrière entre le professionnel et la maison, car au Moulin on travaille ».

Article précédent

Hauban Pro | Avoir Hydro-Québec comme seul et unique client!

Article suivant

Informe Affaires et Pierre Lavoie : Promouvoir la santé en entreprise

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *