Commerces et services

RenoBox s’implante au Saguenay–Lac-Saint-Jean

SAGUENAY – Depuis moins d’un mois, un nouveau service de locations d’équipements est offert dans la région. En effet, si l’entreprise est connue à travers le Québec depuis bientôt quinze ans, Sébastien Riverin a décidé d’implanter ce concept où un montant de 300 000 $ a été investi de la part de l’entrepreneur.

Courtoisie RenoBox
Courtoisie RenoBox

Que ce soit pour entreposer des objets, location de conteneurs ou encore pour des festivals, les unités mobiles souhaitent conquérir différents marchés. Pour la première année, l’objectif est la création de deux emplois. « Mon marché est vaste devant moi. Que ce soit les particuliers, les entreprises de transport, les entrepreneurs de la construction ou encore des organisateurs de festivals, tous peuvent faire affaire avec moi », a commenté Sébastien Riverin en entrevue à InformeAffaires.com.

Trois produits sont offerts : ExpoBox (artistes, détaillants, promoteurs, services alimentaires, exposants, ventes de garage, …); RenoBox (entreposage de meubles et de biens lors d’un déménagement) et enfin FrigoBox (unité mobile à basse température pour entreposer les boissons alcoolisées). Deux formats y sont offerts, soit 10 pieds par 10 pieds et 8 pieds par 16 pieds selon les besoins. « Nos principaux avantages sont que nos formats sont à l’abri des intempéries et aussi grâce à nos cadenas, le tout est sécuritaire. Donc, la personne n’a plus besoin de démonter son kiosque. Elle ferme simplement la porte frontale et tout reste en place le temps de l’événement », a ajouté Sébastien Riverin.

Durant le prochain festival « Jonquière en musique », quelque 14 unités pourraient y être implantées et d’autres démarches avec les dirigeants de plusieurs activités d’envergures ont lieu en ce moment.

Mentionnons que la location des différents produits se réalise à la journée.

Article précédent

Agrandissement à l'usine de congélation de Dolbeau-Mistassini

Article suivant

La relance de Pexal Tecalum est acceptée par la Cour supérieure

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *