Économie et Web

Des mesures pour stimuler et maintenir l’implantation décisionnelle au Québec

SAGUENAY – C’est par voie de communiqué de presse que la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) se sont dites heureuses que le gouvernement du Québec annonce des mesures pour stimuler et maintenir l’implantation décisionnelle au Québec.

La FCCQ et la CCISF militent depuis longtemps en faveur d’un ajustement des règles fiscales qui permettraient aux entreprises d’avoir en mains les outils nécessaires pour réagir adéquatement aux offres d’achat non sollicitées et des mesures pour faciliter le transfert générationnel de nos entreprises. : « Nous appuyons ces initiatives qui mettent en place les conditions fiscales, règlementaires et économiques qui faciliteront le transfert d’entreprises et favoriseront le maintien au Québec de nos sièges sociaux ici », ont affirmé Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ et Carl Côté, président de la CCISF.

La FCCQ et la CCISF réclamaient depuis longtemps un ajustement des règles fiscales afin de donner la flexibilité nécessaire aux bâtisseurs et entrepreneurs désirant céder le contrôle de leur entreprise à des membres de leur famille et se réjouissent de constater que, dans un contexte de vieillissement de la population, les nouvelles mesures fiscales facilitant le transfert d’entreprise s’étendront au-delà des secteurs agricole et manufacturier, comme elles le demandaient. Elles soulignent les effets positifs qu’aura l’harmonisation du traitement fiscal des options d’achat d’actions avec le reste du Canada pour la rétention des hauts dirigeants au Québec.

« Des obstacles significatifs viennent d’être franchis pour assurer la pérennité en sol québécois d’entreprises qui font notre fierté. Nous ne devons pas perdre un siège social pour de mauvaises raisons », ont estimé Stéphane Forget et Carl Côté. « Notre économie peut demeurer ouverte sur l’extérieur, tout en prenant des moyens pour consolider et maintenir l’enracinement d’actifs indispensables à notre vitalité économique : les entreprises d’ici ».

Article précédent

Roberval signe officiellement son Bureau des congrès Lac-Saint-Jean

Article suivant

Entente entre le gouvernement du Québec et Arianne pour un bloc d'énergie supplémentaire

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *