Mines

Entente entre le gouvernement du Québec et Arianne pour un bloc d’énergie supplémentaire

SAGUENAY – Une autre bonne nouvelle dans le dossier d’Arianne Phosphate. En effet, l’entreprise a annoncé qu’elle a conclu une entente sur l’alimentation en électricité avec le ministre des Ressources naturelles et de l’Énergie. L’entente confirme qu’Hydro Québec rendra disponible un bloc d’énergie additionnel de 14 MW pour les installations de traitement du minerai.

À ce jour ce bloc d’énergie réservé totalise 129 MW. Les détails de l’entente ont été énoncés dans une lettre envoyée à Arianne datée du 21 février 2017.

Ce bloc d’énergie permettra à Arianne d’alimenter la totalité de ses installations de transformation en énergie hydro-électrique et en fera le producteur de concentré d’apatite ayant le taux de gaz à effet de serre (GES) le plus faible sur le marché. Une portion significative du bloc d’énergie total de 129 MW, soit 42 MW, sera dédiée à l’utilisation d’un séchoir électrique pour le concentré d’apatite. Avec cette technologie novatrice intégrée dans le séchoir, la Société évitera des émissions de GES correspondant à 86 000 tonnes métriques par année en équivalent de CO2. Cette dernière aura également un impact économique positif sur le projet Lac à Paul.

«Une fois de plus, nous remercions le gouvernement du Québec de l’octroi de ce bloc d’énergie », a déclaré Jean-Sébastien David, chef des opérations d’Arianne par voie de communiqué de presse. «L’alimentation en hydro-électricité de l’ensemble des installations fera du projet Lac à Paul le projet d’exploitation de phosphate le plus vert dans l’industrie. »

Article précédent

Des mesures pour stimuler et maintenir l’implantation décisionnelle au Québec

Article suivant

Réflex Paysage arrive second au 38e Concours d'aménagement paysager de l'APPQ

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *