Aluminium

RPA Technologie : Le « nœud pap’ en alu » Monark fait son apparition

MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX – Nicolas Moreau est chargé de projets chez RPA Technologie. Pour s’amuser durant le temps des Fêtes, il a conçu un nœud papillon en aluminium. Très rapidement, le succès a surpassé ses attentes. Aujourd’hui, ce sont plus de 12 modèles qui sont proposés et plusieurs distributeurs lui demandent l’exclusivité de son produit.

Voici quelques exemples de nœuds papillon que fabrique l’entreprise située à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. (Photo : Jean-Luc Doumont)
Voici quelques exemples de nœuds papillon que fabrique l’entreprise située à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. (Photo : Jean-Luc Doumont)

Qui l’eut cru, qu’un jour, on porterait un nœud papillon fabriqué en aluminium? Qui plus est, un produit 100 % régional, rien de moins!

Depuis le 17 décembre dernier, Nicolas Moreau vit dans un tourbillon de commandes. Pour faire « jaser » durant une soirée, il a porté sa création et, quelques heures plus tard, 18 personnes avaient signifié leur intérêt d’en posséder un à leur tour. C’est le lendemain que le propriétaire de l’entreprise a décidé d’acquérir une imprimante UV qui permet l’impression et le séchage sur l’aluminium. « En moins de deux mois, nous avons un site transactionnel où il est permis d’acheter des nœuds papillon et cinq boutiques dans la région en vente. L’engouement provient parce que c’est un look différent. Nous travaillons tous les jours sur la transformation de l’aluminium et ce produit n’existait pas ailleurs. Cela a dépassé mes attentes », a-t-il commenté en entrevue à Informe Affaires.

Nicolas Moreau s’attend d’ailleurs, d’ici les prochains mois, à en fabriquer quelques centaines par jour. « Ils sont 100 % personnalisables. On peut y ajouter n’importe quel logo, le ruban aussi peut être en plusieurs couleurs et n’oublions pas que c’est un véhicule promotionnel pour les entreprises », a-t-il ajouté.

Si, depuis décembre, 200 nœuds ont été vendus, lors de notre passage nous avons vu les futurs nœuds que porteront Robert Lavoie, directeur de projet, développement économique régional pour Rio Tinto, ainsi que celui de l’animateur Éric Salvail à l’effigie de son émission « En mode Salvail ».

Actuellement, la fabrication est en moyenne de 30 unités par demi-journée. Une CNC découpe le nœud dans la plaque d’aluminium, nœud qui passe ensuite dans un processus de polissage et de nettoyage pour enlever toutes les impuretés et préparer la surface à accueillir l’encre. La dernière étape est celle du vernis, qui permet d’offrir au nœud papillon une longévité à toute épreuve.

Article précédent

Groupe Inteli : Souhaite créer de l’emploi à travers le Québec

Article suivant

NYX Dimensions : Développement d’un contrôle de qualité sans contact humain

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *