Mines

Arianne Phosphate publie ses états financiers – Le projet progresse

Les états financiers et le rapport annuel 2016 de la minière Arianne Phosphate, qui viennent d’être déposés démontrent que le projet progresse régulièrement et que des contrats sont déjà accordés, notamment à Constructions Proco, et que des discussions sont en cours avec Rio Tinto pour établir un partenariat sur le transport maritime.

« L’année 2016 a été marquée par le travail acharné de l’équipe et la progression du projet », mentionne Brian Ostroff, CEO d’Arianne Phosphate. « Les signatures de protocoles d’entente annoncées récemment avec Hydro-Québec, Constructions Proco, Rio Tinto et ABB, découlent directement du travail réalisé dans la dernière année et font en sorte de mener à bien le projet. Nos efforts seront concentrés sur les discussions et la conclusion d’ententes techniques, financières et stratégiques, qui seront déterminants pour la réalisation du projet Lac à Paul. »

Acquisition de terrains

La minière annonce également avoir procédé, la semaine dernière à l’acquisition de six terrains vacants, à Sainte-Rose-du-Nord, pour y construire une partie des chemins d’accès au site minier. Arianne Phosphate prévoit enclencher les premiers travaux sur le terrain dès l’hiver prochain. Certains terrains sont également prévus pour accueillir le futur site du port et pour le développement du terminal maritime ainsi que les routes d’accès et l’infrastructure de soutien.

Une entente avec Hydro-Québec

En février 2017, la société a conclu une entente sur l’alimentation en électricité avec le ministre des Ressources naturelles et de l’Énergie. L’entente confirme qu’Hydro-Québec rendra disponible un bloc d’énergie additionnel de 14 MW pour les installations de traitement du minerai. À ce jour ce bloc d’énergie réservé totalise 129 MW. Ce bloc d’énergie permettra à Arianne d’alimenter la totalité de ses installations de transformation en énergie hydro-électrique et en fera le producteur de concentré d’apatite ayant le taux de gaz à effet de serre (GES) le plus faible sur le marché. Une portion significative du bloc d’énergie total de 129 MW, soit 42 MW, sera dédiée à l’utilisation d’un séchoir électrique pour le concentré d’apatite. Avec cette technologie novatrice intégrée dans le séchoir, la Société évitera des émissions de GES correspondant à 86 000 tonnes métriques par année en équivalent de CO2. Cette dernière aura également un impact économique positif sur le projet Lac à Paul.

Faits saillants financiers 2016

En septembre 2016, la Société a exercé des options sur des terrains à Sainte-Rose-du-Nord représentant 709 650 $. Les terrains sont projetés pour être le futur site du port et sont nécessaires pour le développement du terminal maritime ainsi que les routes d’accès et l’infrastructure de soutien. C’est à partir de ce site qu’Arianne expédiera son concentré de phosphate de haute pureté à des clients dans le monde entier.

En octobre 2016, la Société a conclu la seconde tranche d’un prêt, représentant 1,1 million de dollars avec divers tiers prêteurs. Les termes sont les mêmes que la première tranche du prêt (voir ici-bas). En septembre 2016, la Société a conclu un prêt de 3 millions de dollars avec divers tiers prêteurs. Le prêt portera intérêt à un taux de 8 %, payé sur une base semestrielle et viendra à échéance dans 3 ans. L’entente permet à la société de rembourser le prêt après un an si elle le souhaite. Dans le cadre du prêt, la Société a émis des bons de souscription non transférables. Pour chaque tranche de 1 000 $ en valeur nominale, 800 bons de souscription sont émis (pour un total de 2 400 000 bons de souscription). Chaque bon de souscription confère au détenteur le droit d’acheter une action ordinaire de la société à un prix de 1,25 $ par action pour une période de 3 ans prenant fin le 28 septembre 2019.

Inf: www.arianne-inc.com

Article précédent

Comité mines et métaux - La carte minérale de la région, prioritaire

Article suivant

Travailleurs de 50 ans et plus - Lancement d'Emploiretraite.ca

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *