Agroalimentaire

La Coop des deux rives remet une ristourne record de 350 167 $ à ses membres

NORMANDIN – Alors que l’assemblée générale est terminée, la Coop des deux rives, coopérative agricole, a proposé une ristourne historique aux membres, soit de 350 167 $ qui seront redistribués dans le milieu agricole au cours des prochaines semaines.

Grâce à un chiffre d’affaires de plus de 28 M$ générés dans ses différents points de vente, La Coop des deux rives prouve que l’entrepreneuriat collectif peut générer des retombées économiques importantes pour l’ensemble du comté Roberval.

Ces résultats sont principalement dus à la force du service agricole de La Coop des deux rives, alors que notre expertise et la qualité des produits et services font de l’entreprise la chef de file du territoire en matière d’approvisionnement à la ferme. Les investissements des dernières années (plan de fertilisants, centre de grains, service de forfait) jumelés à l’expérience d’experts-conseils ont contribué à la réussite des entreprises qui sont clientes à la coopérative.

« Nous avons 288 membres actuellement. Les plus importants membres vont recevoir un chèque aux alentours de 20 000 $. Pour une ferme moyenne faisant affaire 100 % avec nous, cela tournera aux alentours de 10 000 $ », a commenté Dominique Tremblay, DG, en entrevue à InformeAffaires.com.

Selon ce dernier, les résultats actuels proviennent du plan stratégique qui a été élaboré en 2012, mais aussi de l’offensive commerciale. Les infrastructures agricoles et la relève sont aussi des facteurs à la réussite. « Nous avons dans le secteur du Haut du Lac-Saint-Jean, une agriculture dynamique. Depuis quelque temps, nous voyons des transferts d’entreprises agricoles, mais également un nombre conséquent de démarrages de fermes maraîchères. Les produits de proximité sont un nouveau modèle complémentaire à l’agriculture que nous connaissons. Cette nouvelle tendance permet la fraicheur des produits qui sont cueillis le matin et vendus en après-midi », a-t-il ajouté.

Dans le secteur « détail » de la coopérative, malgré un nombre de mise en chantier au ralenti, les quincailleries ont maintenu leurs résultats en misant sur leur caractère distinctif. Soulignons que la station-service Sonic de Normandin a aussi connu une bonne année.

Une bonne partie de l’excédent financier de La Coop des deux rives provient des bénéfices réalisés par La Coop fédérée, représentée par son président, Ghislain Gervais qui s’est adressé aux membres présents lors de l’assemblée. L’occasion était belle pour souligner le succès de la Ferme Olofée, récipiendaire du Prix établissement et transfert de ferme en février dernier. Bergerette Tremblay et Bernard Lepage ont partagé leur expérience aux participants. D’ailleurs, la Coop des deux rives a remis plus de 29 000$ en chèques à sept jeunes issus de la relève, par l’entremise de son Fonds coopératif d’aide à la relève agricole.

Finalement, des décisions importantes ont été prises pendant la dernière année. La Coop des deux rives a acquis des parts de l’entreprise Solution 3R, a regroupé la distribution de produits pétroliers avec Nutrinor coopérative et a procédé à l’annonce d’un important projet à Dolbeau-Mistassini, le Marché Wallberg. Cet investissement s’inscrit dans le développement de la filière agroalimentaire amorcé en 2012. Le marché verra le jour au printemps 2017.

Article précédent

Perséides Technologie en nomination aux Mercuriades 2017 !

Article suivant

Le Club de golf Le Jeannois est transformé en coopérative

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *