Forêt

Produits Boréal pourrait produire une dizaine de chalets pour la Chine d’ici l’été !

ALMA – Pierre Girard, directeur des ventes et vice-président de Produits Boréal, a confirmé en entrevue à InformeAffaires.com, l’éventuelle production d’une dizaine de chalets pour la Chine d’ici l’été, sans oublier une percée aux États-Unis.

(Courtoisie Produits Boréal)
(Courtoisie Produits Boréal)

Actuellement, deux personnes provenant de Produits Boréal sont sur place en Chine depuis le 15 février dernier pour enseigner et ériger les deux premiers chalets qui ont été assemblés plus rapidement que prévu. Le retour de la petite équipe est prévu pour demain (NDLR: 17 mars). Pour Pierre Girard, la relation d’affaires avec le peuple chinois ne fait que commencer, et ce, sur de bonnes bases.

« Il y a eu un véritable engouement pour nos produits. L’équipe sur place a reçu la visite de différents maires et de politiciens chinois durant leur séjour. Il y a même un article qui a connu une visibilité de 50 millions de vues en quelques jours. Pour eux, les constructions en bois c’est un véritable pas en avant. C’est tout nouveau comme concept pour les Chinois. Nous bâtissons une relation à long terme avec eux, une véritable relation de confiance », a-t-il commenté en entrevue.

Il faut savoir que présentement, l’entreprise Produits Boréal est en soumission pour une dizaine de chalets supplémentaires d’ici l’été et tout semble être sur la bonne voie pour passer à la seconde phase du projet. L’hiver prochain, l’équipe de Pierre Girard s’attend à une autre phase de soumission avec ce même pays.

Par ailleurs, l’entreprise almatoise s’offre une percée aux États-Unis avec la vente d’un chalet dans l’État de New York. « Dans les prochains jours, nous allons être présents pour différents salons à Ottawa et en Ontario. De plus, nous avons actuellement deux distributeurs en Ontario et un en Alberta. Dès la semaine prochaine, nous serons aussi dans un salon à Boston », a ajouté Pierre Girard.

Dernièrement, les produits que réalise l’entreprise almatoise ont connu des améliorations pour les rondins afin de les amener à une étape supérieure. « On pourrait dire que c’est une version 2.0. Le marché du Québec représente 90 % de nos ventes et nous nous devons d’être toujours à l’affût des améliorations », a-t-il conclu.

Article précédent

Laurent Lapointe | 75 ans au service du client

Article suivant

Perséides Technologie en nomination aux Mercuriades 2017 !

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *