Chroniques Roger Boivin

LA FORET AU SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN: 150 EMPLOIS À SAISIR!

Par les temps qui courent, l’emploi est sévèrement malmené dans la région, particulièrement au Saguenay. Les secteurs susceptibles de contribuer à notre relance économique sont peu nombreux et souvent associés à la haute technologie ou à la concrétisation de mégaprojets, généralement pilotés par des entreprises dont le siège social est situé bien loin des réalités du Saguenay-Lac-St-Jean. Peu d’entre nous considérons le secteur forestier comme une source de création de nouveaux emplois. Pourtant, notre forêt recèle encore de belles possibilités à saisir.

Actuellement, il se coupe  environ 1 million de mètres cubes de bois par an, toutes essences confondues, dans les forêts du Saguenay. Rappelons que selon les études réalisées par le Conseil de l’Industrie Forestière du Québec à l’aide du modèle économique intersectoriel, pour chaque 1 000 mètres cubes de foret récolté et transformé, il y a création d’un emploi à temps plein. Le million de mètres cubes de bois récolté annuellement au Saguenay contribue donc, déjà, de façon directe et indirecte, à soutenir autour de 1 000 bons emplois à temps plein.

Nouvel élément des plus intéressants, le bureau du forestier en chef du Québec, qui est d’ailleurs situé à Roberval, a récemment confirmé qu’il était arrivé à la conclusion que la possibilité de coupe forestière des forêts du Saguenay pouvait être augmentée. En effet, à compter de 2018, 100 000 nouveaux mètres cubes par an pourront être coupés au Saguenay, soit environ 10 % de plus que le niveau actuel.

En plus de cette nouvelle possibilité de coupe soutenable à long terme, il y a aussi autour de 50 000 autres mètres cubes par an de bois de tremble qui n’est présentement pas récolté chez nous. Cela porte le volume de bois susceptible de générer de la nouvelle activité économique au Saguenay à 150 000 mètres cubes par an, de quoi créer rapidement au moins 150 nouveaux emplois à temps plein dans nos usines.

 RÉCOLTER ET TRANSFORMER CES NOUVEAUX VOLUMES EN RÉGION

Ce gisement de 150 nouveaux emplois est une des rares bonnes nouvelles économiques apparues cette année dans le paysage de la région, convenons-en! Mais pour que ces 150 000 mètres cubes génèrent leur plein potentiel de création d’emplois, il est bien sûr nécessaire que, non seulement ce bois soit récolté par des entreprises du Saguenay, mais qu’il soit aussi transformé dans des usines saguenéennes.

Il est donc impératif que tous les intervenants concernés travaillent dès maintenant ensemble pour réunir les conditions qui feront que ce bois sera effectivement récolté et transformé ici. Le Saguenay a 150 nouveaux emplois de qualité a porté de main, dans le contexte économique morose qui nous afflige, il serait inacceptable que ceux-ci nous échappent. Au boulot !

 

 

 

Article précédent

Fjord Énergie aux Dragons lundi

Article suivant

La gestion des stocks ABC

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *