Mines

Traitement du minerai: Arianne s’entend avec la danoise FLSmidth

Les nouvelles sur l’avancement du projet du Lac à Paul de la société Arianne Phosphate s’accumulent depuis quelques semaines, alors que la minière annonce ce matin une entente majeure avec la danoise FLSmidth, relativement à la fourniture d’équipements de l’usine de traitement de l’apatite. 

FLSmidth fournira donc l’ensemble des équipements de production de la future usine de transformation ainsi que l’ingénierie s’y rattachant. «Depuis plusieurs mois, nous concentrons nos efforts à rallier les forces et leaders de l’industrie pour réaliser le projet du Lac à Paul avec succès,» a déclaré Jean-Sébastien David, chef des opérations d’Arianne Phosphate. Mentionnons que l’usine qui sera construite servira à concentrer et à raffiner le minerai avant son expédition vers une usine de production de fertilisants, ou d’autres dérivés phosphatés.

Financement à la clé

La multinationale européenne aidera notamment Arianne à développer des solutions financières potentielles de ces installations stratégiques. Les compagnies impliquées dans les partenariats annoncés récemment ont de solides compétences techniques et la capacité d’accompagner la minière dans l’obtention de solutions de financement. « Leur agence de crédit finance 85% de la valeur des équipements achetés, ce qui nous permet d’économiser beaucoup de démarche et d’énergie, » explique Jean-Sébastien David.

D’ailleurs, FLSmidth a introduit le projet du Lac à Paul à l’agence de crédit danoise Eksport Kredit Fonden (EKF), établie depuis 1922, offrant un soutien aux ententes commerciales par des modalités de crédit.  «Ces partenariats aident à la progression et à l’optimisation du projet dans son ensemble. La signature de ce protocole d’entente avec FLSmidth, chef de file mondial en produits et services spécialisés dans l’industrie minière, marque donc un pas de plus vers la réalisation du projet,» assure Jean-Sébastien David.

« FLSmidth est un leader dans les technologies de traitement du phosphate couvrant l’ensemble du procédé. C’est l’un des plus grands projets de phosphate dans le monde; nous nous réjouissons de fournir notre expertise en équipements et de procédés afin d’assurer une productivité optimale avec le coût total le plus bas » mentionne le vice-président exécutif de la division minière de FLSmidth, Manfred Schaffer.

D’autres annonces importantes bientôt

Outre la cascade d’annonces récentes (Rio Tinto, Hydro-Québec, Constructions Proco, ABB, SNC Lavalin, Cegertec et FLSmidth ) Jean-Sébastien David est formel. Il y aura d’autres partenariats importants de signés au cours de prochaines semaines. « On devrait avoir une autre annonce majeure  après Pâques. Nous nous attendons également à compléter le montage financier de 50M$ concernant l’ingénierie de détail, en mai prochain… On voudrait commencer les travaux de construction dès cet automne, » assure-t-il.

Le gros morceau s’en vient

Pour Jean-Sébastien David la pièce maitresse de la réalisation du projet est en voie de réalisation, à savoir de trouver le principal partenaire utilisateur du concentré qui sera produit au Lac à Paul. « Nous sommes là-dedans presque à temps plein, ça avance très bien,» confirme-t-il. Le chef des opérations d’Arianne s’exprime également sur le dossier des négociations avec les communautés autochtones qui progresse aussi à un bon rythme. «Les discussions avec les trois communautés innues avancent bien. Si ça continue de cette manière on pourrait peut-être annoncer quelque chose avant l’été.» Inf: arianne-inc.com

À propos de FLSmidth

FLSmidth est le fournisseur majeur sur le marché pour les industries minières et cimentières mondiales. Basé à Copenhague, au Danemark, et avec des bureaux dans plus de 50 pays, FLSmidth offre des solutions d’ingénierie, d’équipements et de services aux clients du monde entier. La productivité, la durabilité et la qualité sont des priorités pour les 12 000 employés de FLSmidth. La société a généré un chiffre d’affaires de 18 milliards de DKK en 2016. Inf: flsmidth.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Article précédent

Québec verse 2,5M$ au CQRDA

Article suivant

Ouverture du Passion Café centre-ville

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *