Investissement

600 000$ pour la croissance d’Équipement Capital

Le fabriquant d’équipement d’emballage alimentaire, Équipement Capital de Saint-Ambroise a obtenu hier, un prêt de 600 000$ de la part d’Investissement Québec. Ce support financier permettra notamment à l’entreprise de faire l’acquisition d’équipement de pointe.

Joint par InformeAffaires.com, le directeur général de la compagnie, Cyril Vachon a mentionné que cet apport financier permettra d’augmenter la qualité des biens produits par l’entreprise. « L’achat d’une table à découper au laser sera bénéfique pour notre organisation. Elle augmentera la qualité des produits que nous commercialisons », souligne-t-il.

Le Vice-président et directeur d’usine et d’ingénierie, Steeve Vachon, mentionne que l’acquisition d’une table de découpage au laser entraînera l’ouverture d’un département de découpe de métal en feuille. « L’ouverture de ce département créera des opportunités de sous-traitance intéressantes pour notre entreprise. Que ce soit pour le pliage/découpe au laser ou encore pour la découpe de tube au laser, nous voulons nous démarquer dans des marchés de niche », déclare-t-il, en ajoutant être en train de développer d’autres expertises.

Encourager l’innovation

Le président-directeur général d’Investissement Québec, Pierre Gabriel Côté, s’attend à ce que d’autres compagnies s’inspirent des démarches de l’usine dans sa stratégie de croissance. « L’innovation est un processus continu. Les dirigeants d’Équipement Capital l’ont bien compris. Voilà le type d’entreprise et de projet que nous voulons appuyer. Depuis l’automne, j’ai porté ce message dans tous les coins du Québec, notamment ici, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, et j’espère que cet exemple saura en inspirer beaucoup d’autres », mentionne-t-il.

Fondé en 1989, Équipement Capital se spécialise dans la fabrication et la distribution d’équipements de manutention, lavage, calibrage et emballage de fruits et légumes. La société emploie 45 employés dans un espace de production de 29 000 pieds carrés. Pour pallier le manque de main-d’œuvre, elle se démarque par l’automatisation de sa fabrication. La clientèle de celle-ci se trouve principalement au Québec, ailleurs au pays et dans certains états américains.

Article précédent

Rénovation du Centre sportif Benoît-Lévesque - Unibec le plus bas soumissionnaire

Article suivant

Le Salon industriel ouvre ses portes demain

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *