Santé

Orchidia bonifie ses services destinés aux jeunes familles

La Clinique Orchidia, présente dans le milieu de la physiothérapie depuis 25 ans, bonifie ses services destinés aux familles de la région. Conférences, Psychoéducation, sexologie,  rééducation périnéale services pré/postnataux, sont notamment offerts par le centre de la rue Saint-Vallier à Chicoutimi.

Par l’ajout de services de psychoéducation et de conférences, l’entreprise, propriété de Sonia Bouchard, veut devenir une référence pour les familles et femmes enceintes. «Nous voulons devenir une clinique de choix dans la région. Orchidia est déjà connu des spécialistes du domaine de la santé. Ultimement, on veut que les familles sachent que nous sommes là pour eux», déclare Cynthia Girard, responsable des communications et psychoéducatrice de la clinique.

L’équipe ne cesse de s’agrandir. Cynthia Girard soutient que de nombreux professionnels n’hésitent pas à soumettre leur candidature pour augmenter l’expertise de la clinique privée. Des partenariats avec entre autres, une nutritionniste, une sexologue, une infirmière clinicienne privée et une médiatrice familiale permettent d’offrir des conférences «Jogging & Talons hauts» plus diversifiés pour la clientèle.

La responsable des communications ajoute que les conférences peuvent être données partout dans la région. «Les conférences Jogging et Talons hauts sont des séances mensuelles qui s’adressent aux familles. En mai, nous donnerons une conférence intitulée “‘Sexe après accouchement et avec enfants”’. En marge de cette activité, nos conférences peuvent être données partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean et notre service de psychoéducation se déplace à domicile», mentionne-t-elle.

Certains services, dont ceux en santé prénatale et postnatale, la physiothérapie, la réduction périnéale, la sexologie sont déjà offerts à la clientèle depuis quelques années. Cynthia Girard ajoute que les nouvelles spécialisations (les conférences «Jogging et Talons hauts» et service de psychoéducation NDLR) sont en vigueur depuis quelques mois déjà.

D’après des statistiques, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, il se fait plus d’enfants qu’ailleurs en province (1,75 au Saglac contre 1,60 ailleurs au Québec). C’est d’ailleurs grâce à ces données que la clinique a décidé d’assister davantage les parents avant, pendant et après l’accouchement.

Article précédent

Les lauréats régionaux du Défi OSEntreprendre dévoilés

Article suivant

Les entrepreneurs-artistes invités à participer à un concours

1 commentaire

  1. […] Lire la suite […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *