Mines

Nemaska Lithium – Contrat de 4 M$ pour l’Agence SST

SAGUENAY – Les services de l’Agence SST de Jonquière ont été retenus, plus tôt le mois dernier, pour la gestion de la santé et de la sécurité (SST) des deux chantiers de la société minière Nemaska Lithium, soit celui de la mine située à Whabouchi dans la région de la Baie James, ainsi que  sur le site de la future usine de Shawinigan.

En entrevue avec InformeAffaires.com, le président-directeur général de l’Agence SST, François Simard, a souligné qu’une vingtaine d’emplois seront créés ou consolidés grâce à ce contrat estimé à 4 M$. « Dans les prochaines semaines, nous serons à la recherche de conseillers ou d’agents de prévention accrédités pour répondre à la demande. Nous invitons les personnes intéressées à nous envoyer leur CV », confirme François Simard, PDG de l’agence employant une trentaine de personnes d’un bout à l’autre du pays.

Il poursuit: « Nous avons travaillé très fort pour que notre expertise soit sélectionnée par la minière. Grâce à cette entente d’envergure, c’est certain que ça sera profitable pour nous lorsque viendra le temps de soumissionner dans d’autres projets d’envergure », mentionne le PDG, ajoutant que sa firme se développe partout au Canada.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium entend devenir un fournisseur d’hydroxyde de lithium et de carbonate de lithium pour le marché émergent des batteries au lithium, dont la croissance est attribuable en grande partie aux véhicules électriques, téléphones cellulaires, tablettes et autres biens de consommation. La Société met en valeur au Québec l’un des plus importants dépôts de spodumène lithium provenant de roche dure au monde, aussi bien en termes de volume que de teneur.

Le concentré de spodumène produit à la mine Whabouchi de Nemaska Lithium sera expédié à l’usine de transformation de composés de lithium de la Société qui sera installée à Shawinigan, au Québec. Cette usine transformera le concentré de spodumène en hydroxyde et en carbonate de lithium de grande pureté à l’aide des méthodes exclusives développées par la Société, pour lesquelles celle-ci détient sept brevets et a déposé des demandes de brevets dans plusieurs pays, qui couvrent différents aspects et améliorations de sa technologie exclusive pour obtenir de l’hydroxyde et du carbonate de lithium de grande pureté. Le début de la production est prévu pour 2019.

 

Article précédent

Groupe de travail numérique: Des défis et des idées originales

Article suivant

OSEntreprendre : Faction Bike reçoit les grands honneurs

1 commentaire

  1. 15 juin 2017 à 15 h 33 min — Répondre

    […] : Informe Affaires, […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *