Ressources humaines

PQ au SLSJ: Trop de bureaucratie pour les entreprises

SAGUENAY – Le bilan sommaire déposé hier par l’équipe Priorité PME, composé de trois députés péquistes, Mireille Jean, Martin Ouellet et Alain Therrien, confirme le fait que les petites et moyennes entreprises (PME) sont confrontées à un fardeau bureaucratique et réglementaire trop lourd.

Les trois élus ont rencontré plus de 237 organisations pour discuter de l’allégement réglementaire. À la suite de cette tournée dans 14 régions, un compte-rendu sommaire a été dévoilé. On y apprend que Revenu Québec (RQ) se situe en tête de liste des 10 organismes mentionnés négativement par les entrepreneurs québécois. À titre d’exemple, une compagnie a dû payer des intérêts sur des factures qu’elle n’avait jamais reçues de la part de l’agence. Il aura fallu cinq ans pour que RQ se rende compte qu’elle envoyait ses communications à la mauvaise adresse, et ce, même si les bonnes coordonnées se trouvaient au Registraire des entreprises.

La députée de Chicoutimi et membre de la tournée Priorité PME, Mireille Jean, estime qu’il reste beaucoup de chose à faire pour faciliter la vie des entrepreneurs. « Au fil de nos rencontres, nous avons entendu des histoires d’horreur, notamment sur des délais incroyablement longs pour obtenir des autorisations de routine ou même juste pour parler à un fonctionnaire; des ministères et organismes gouvernementaux qui ne se parlent pas; des coûts administratifs qui sont littéralement aussi élevés pour une petite ou moyenne entreprise que le montant de la subvention qu’elle cherche à obtenir. À partir de ces témoignages, nous allons rédiger et publier un rapport qui reflétera les principaux constats que nous faisons, mais qui contiendra également des pistes de solution concrètes pour faciliter la vie de nos créateurs d’emplois », mentionne-t-elle.

Top 10 des organismes cités négativement

  • Revenu Québec
  • Ministère de l’Environnement
  • Commission de la construction du Québec
  • Ministère de l’Économie
  • Régie des alcools, des courses et des jeux
  • Ministère de l’Agriculture
  • Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail
  • Investissement Québec
  • Société de l’assurance automobile du Québec
  • Hydro-Québec

Un rapport final sera dévoilé à la population au cours de l’été. À ce moment, il sera possible de connaître les pistes de solutions du Parti Québécois en matière d’allégement réglementaire. Mentionnons que le gouvernement Couillard détient un plan d’action échelonné de 2016 à 2018 sur le sujet.

Article précédent

Cristal du Lac : lancement d’une galerie d’exposition

Article suivant

40 M$ pour BlackRock

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *