Mines

Québec investit 10 millions dans BlackRock

CHIBOUGAMAU – Le gouvernement du Québec a annoncé cet après-midi (NDLR 20-6-17) qu’il investira, par le biais du fonds Capital Mines Hydrocarbures, 10 millions de dollars dans le capital-actions dans Métaux BlackRock.

Cette participation gouvernementale permettra d’appuyer la réalisation de l’ingénierie détaillée et des phases préliminaires du projet estimé au total à 1,5 milliard de dollars et visant à exploiter, dès 2020, une mine à ciel ouvert de fer, de vanadium et d’ilménite (titane) près de Chibougamau. L’entreprise compte également implanter une usine de transformation sur le site de Port de Saguenay.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Pierre Arcand, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Luc Blanchette, en ont fait l’annonce aujourd’hui, au nom de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade. Les deux ministres étaient en présence du député d’Ungava et adjoint parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Jean Boucher.

Une deuxième nouvelle majeure en trois semaines

Il s’agit de la deuxième nouvelle d’importance pour la minière, alors que le 7 juin dernier, Métaux BlackRock annonçait que La firme Orion Mine Finance Group investissait 40M$ dans le projet pour assurer la réalisation des devis techniques, permis, équipement et notamment entreprendre la construction de certaines structures du site.

Rappelons que le projet de Métaux BlackRock générera près de 600 emplois au cours de la construction de la mine et quelque 200 emplois lors de son exploitation, alors que l’opération de l’usine de transformation donnera lieu à la création de 300 emplois. La participation gouvernementale annoncée aujourd’hui s’ajoute à un investissement de 5 millions de dollars dans le capital-actions de la société, lequel a été effectué en 2016 à partir du fonds Capital Mines Hydrocarbures également.

« Grâce au fonds Capital Mines Hydrocarbures, nous contribuons de façon tangible à la réalisation de projets dans le secteur minier, lesquels génèrent des retombées économiques importantes dans toutes les régions du Québec. Ce fonds vise également à soutenir la mise en œuvre du Plan Nord, ce projet ambitieux de mise en valeur du potentiel du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle », à souligné Pierre Arcand.

« Le projet de Métaux BlackRock confirme le pouvoir d’attraction du Nord‑du‑Québec envers les entreprises voulant réaliser des projets d’envergure. Nous pouvons nous attendre à des retombées majeures dans la région, et ce, sur les plans tant économique que social. Je salue la grande mobilisation des partenaires régionaux, qui concourra certainement au succès des activités de la mine », a indiqué de son côté Luc Blanchette.

« Ce financement par actions marque une étape majeure dans le développement de notre projet. Nous tenons à remercier les ministères de l’Énergie et des Ressources naturelles, de l’Économie, de la Science et de l’Innovation ainsi que des Finances pour leur soutien constant. De plus, nous aimerions remercier Investissement Québec et sa filiale Ressources Québec pour leur engagement. Enfin, Métaux BlackRock voudrait remercier la Délégation générale du Québec à New York pour le travail effectué par son personnel en collaboration avec les partenaires appropriés », a pour sa part commenté Jean Rainville, président-directeur général de Métaux BlackRock. Inf: www.blackrockmetals.com

Article précédent

Le Mont Lac-Vert veut devenir une destination 4 saisons

Article suivant

Denis Lebel devient PDG du CIFQ

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *