Commerces et services

PRIMEUR – Jeans Factory ouvre à Saguenay cet automne

SAGUENAY – Le détaillant de jeans et de vêtements, Jeans Factory est dans une deuxième phase d’expansion. La compagnie québécoise ouvrira cinq nouveaux commerces d’ici l’automne, dont un à Chicoutimi. D’ici la fin de l’année, 13 boutiques auront été inaugurées depuis la fondation de l’entreprise en 2015.

La directrice de l’entreprise, Annie Vallée, a confirmé qu’un Jeans Factory ouvrira son magasin à Place du Saguenay. au cours du mois d’octobre. « À Québec, nous avons de nombreux clients en provenance du Saguenay et c’était un incontournable d’être présent. Cela fait partie de notre deuxième vague d’expansion dans les régions. Notre commerce aura une superficie de 5000 pieds carrés et embauchera une douzaine de personnes à l’ouverture », mentionne-t-elle.

Le modèle d’affaires repose sur le concept « Fashion denim house ». Ces derniers distribuent des jeans de différents modèles à des tarifs abordables. « Nos produits sont dessinés au Québec. Bien qu’ils soient fabriqués à l’extérieur du pays, nous avons une conscience sociale, c’est-à-dire que les employés des manufactures ont de bonnes conditions de travail. À titre d’exemple, les enfants de salariés sont scolarisés », souligne la directrice.

Pour tous les goûts

Annie Vallée souligne que la clientèle sera en mesure de trouver le style de vêtement qui lui convient. « Chacun trouvera la coupe idéale pour sa morphologie, car les conseillers sont formés pour accompagner les consommateurs dans leurs achats. Les informations de chaque client sont sauvegardées dans une base de données pour faciliter les prochaines visites », affirme-t-elle.

Bien accueilli dans la région

La directrice régionale de Kimwood, gestionnaire de Place du Saguenay, Josée Decoste, est heureuse de l’arrivée du détaillant dans l’un de ses centres commerciaux. « Nous sommes vraiment contents d’accueillir Jeans Factory comme locataire. Nous encourageons la variété et ce sera le premier commerçant spécialisé dans le jeans dans nos murs. Ça permettra assurément d’augmenter notre clientèle », déclare-t-elle.

Afin de permettre l’arrivée du marchand, Joubec a dû récemment être relocalisé. « La superficie totale sera de 5000 pieds carrés et deux locaux seront transformés en un seul pour les besoins de notre client. Notre nouveau locataire sera situé à côté d’un salon de coiffure et près du Centre japonais de la photo », ajoute Mme Decoste.

En croissance

Ouvert en 2015, la compagnie originaire de Warwick est victime de sa popularité. Huit boutiques sont éjà en activité dans les régions de Québec, la Mauricie et de l’Estrie. En plus des cinq succursales qui ouvriront à l’automne, une boutique en ligne est également en préparation. La société a vu le jour pour combler la délocalisation de l’industrie du textile dans le centre du Québec. « Les actionnaires voulaient préserver des usines dans la province, mais avec les coûts élevés, c’était difficile. Ils ont dû suivre la vague. Pour compenser la perte de cette industrie, les propriétaires ont décidé de se lancer dans le commerce au détail », conclut Annie Vallée.

Article précédent

Le St-Hubert Express Chicoutimi-Nord ouvre après 1 M$ d’investissement

Article suivant

Un été dans les normales pour les agriculteurs

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *