Relève entrepreneuriale

Il lance une entreprise dans le lavage de hottes

SAGUENAY – Une entreprise spécialisée dans le nettoyage haute pression a ouvert ses portes au début du mois de juillet. Nettoyage Multi Surfaces, située à Arvida, désire se tailler une place dans le domaine de l’entretien de hottes commerciales, un besoin biannuel pour les restaurateurs. D’ailleurs, le copropriétaire de NMS précise que des compagnies de l’extérieur sont appelées en renfort pour répondre à la demande.

Étudiant en administration des affaires, Maxime Murray se lance dans le monde des affaires en voulant offrir des services de proximité aux commerces et particuliers. « Ayant déjà travaillé pour une firme dans le domaine, j’ai une bonne connaissance des exigences et des normes. Je veux principalement me spécialiser dans le lavage de hottes de restauration. Plusieurs organisations situées ailleurs dans la province desservent la région puisque les assureurs demandent à ce que les propriétaires de restaurant dégraissent leur ventilation aux six mois », affirme-t-il.

En démarrage

Les prochaines semaines de Maxime Murray seront consacrées au déploiement de ses services. « Je mettrai beaucoup d’énergie dans l’acquisition de clientèle et pour me faire connaître », dit-il, en ajoutant que l’organisation est déjà pleinement opérationnelle. « La remorque et la camionnette sont fraîchement lettrées. Le matériel est neuf et prêt à être utilisé. », mentionne celui qui s’est associé avec son père pour mener à terme son projet.

Concurrentiel

D’après le copropriétaire, les tarifs seront très compétitifs. « Nous allons offrir des avantages concurrentiels. Chaque saison, il y aura des rabais sur l’un de nos forfaits », explique le jeune entrepreneur, visiblement motivé par son nouveau défi. « Mon père a toujours eu des entreprises. Je termine mon baccalauréat en administration et j’avais l’opportunité et les connaissances pour me lancer », déclare-t-il.

En plus d’effectuer le lavage de hottes de restaurant, Nettoyage Multi Surfaces possède également l’équipement nécessaire pour faire l’entretien de revêtement extérieur, de pavé, brique et béton et la disparition de graffitis. Deux personnes seront embauchées pour supporter les opérations.

Article précédent

Et si Bagotville n'avait pas été rouverte en 1951!

Article suivant

Le St-Hubert Express Chicoutimi-Nord ouvre après 1 M$ d’investissement

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *