Agroalimentaire

Un livre de recettes canadien «mijoté» à Saguenay

SAGUENAY – À l’occasion du 150e anniversaire du Canada, les éditions Klorofil de Chicoutimi lanceront en septembre, un livre de recettes qui révélera les coups de cœur de 100 personnalités canadiennes. Les éditeurs souhaitent que l’ouvrage se trouve sous de nombreux sapins cette année.

En entrevue avec InformeAffaires.com, deux des quatre actionnaires de la maison d’édition, Sylvain Perron et Pierre Cardinal [Gestion Pierre A. Cardinal inc. et les Imprimeurs associés NDLR], ont mentionné que ce projet mijote depuis plusieurs mois déjà. « Nous travaillons sur le dossier depuis 2012. Il faut savoir qu’éditer un tel volume prend énormément de temps. Pour avoir 100 personnalités, tu dois en approcher au moins 400. C’est pourquoi on a dû se prendre de bonne heure », soulignent-ils. À titre d’exemple, monsieur Perron a précisé que l’achat du nom de domaine qui est utilisé a dû être acheté très tôt dans le processus. « Nous avons acheté canada2017.org en 2012. Si l’on avait attendu avant de l’acheter, l’adresse n’aurait pas été disponible ou il aurait pu coûter très cher », a-t-il ajouté.

Parmi les 100 personnes ayant collaboré au projet, mentionnons celle d’Alain Bouchard de Couche-Tard, du premier ministre Philippe Couillard, de Guy Lafleur et de Monique F. Leroux. « Patrimoine culinaire du Canada – Tome 1 » sera imprimé en 40 000 copies et dans les deux langues officielles. 30 000 exemplaires seront disponibles en anglais alors que les 10 000 autres seront offerts en français.

Cadeau corporatif

Si le livre « Patrimoine culinaire du Canada – Tome 1 » s’adresse autant aux francophones qu’aux anglophones, les deux partenaires d’affaires croient que leur recueil pourrait très bien s’adresser aux compagnies. « Les organisations désirant offrir quelque chose de différent ont la possibilité de commander un coffret personnalisé où leur logo sera imprimé. C’est un cadeau qui s’offre très bien », soutient M. Cardinal.

Projet coûteux

Un projet d’une telle envergure implique d’importants investissements. « Toutes les démarches sont faites à partir de la région. Autant la photographie, la supervision, la préparation des mets et le montage sont réalisés à Saguenay. C’est certain qu’à Montréal, nous aurions dû mettre plus d’argent », affirme Sylvain Perron. « Nous avons déjà investi dans les six chiffres et l’impression n’est pas encore comptabilisé », rétorque Pierre Cardinal.

Deuxième publication en préparation

L’entreprise saguenéenne ne chôme pas. En effet, elle est en train de préparer « Les trésors culinaires du monde », un livre de recettes rassemblant les 100 recettes préférées des ambassadeurs étrangers établis à Ottawa. L’ouvrage sera lancé en octobre.

Fondée en 2008 par Sylvain Perron, les Éditions Klorofil se spécialisent dans l’édition de recueils culinaires, autant pour la vente en librairie que pour des projets privés. La compagnie a comme objectif d’éditer une à deux parutions annuellement.

Article précédent

Olofée et la Bergerie de la Vieille Ferme nommés dans un concours provincial

Article suivant

Québec autorise le VBV : Kargo peut lancer la production

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *