Commerces et services

Le St-Hubert Express Chicoutimi-Nord ouvre après 1 M$ d’investissement

SAGUENAY – Après sept mois de travaux et un investissement de plus d’un million de dollars, la succursale Saint-Hubert Express de Chicoutimi-Nord a ouvert ses portes plus tôt ce matin (11-07-2017 NDLR). La franchisée et ses associés sont très heureux de voir le projet réalisé, après 10 ans de négociations et de préparation.

En entrevue avec InformeAffaires.com, quelques minutes après la coupe du ruban, la franchisée Saint-Hubert pour le secteur Chicoutimi et Jonquière, Line Turcotte, a souligné que l’installation d’un restaurant d’importance sur la Rive-Nord de Chicoutimi était attendue depuis longtemps. « Ça fait depuis 2007 que l’ouverture d’une bannière Saint-Hubert Express est sur les planches à dessin. Le franchiseur m’avait encouragé à le faire. Ce qui a été compliqué, c’est le terrain. J’aurais pu m’installer à plusieurs endroits, mais le terrain à l’angle du boulevard Sainte-Geneviève et de la route Martel était celui que l’on voulait. L’emplacement est très important pour que les clients se déplacent », affirme-t-elle.

Localisation stratégique

Situé à côté d’Équipement Villeneuve et dans le même édifice de la station-service Pétroles RL, le St-Hubert du boulevard Sainte-Geneviève bénéficiera d’un bassin de clientèle intéressant. « Avec les motoneigistes qui passent en arrière du commerce l’hiver, les 29 000 automobilistes qui circulent dans le secteur quotidiennement et les clients qui viendront faire le plein d’essence ou qui iront faire entretenir leurs véhicules récréatifs, le restaurant aura accès à une clientèle intéressante », a soutenu le conseiller municipal du secteur, Marc Pettersen.

Travail d’équipe

Line Turcotte a tenu à souligner l’implication de ses directeurs de succursale dans l’implantation de la bannière Express. « C’est une réalisation d’équipe. Mes associés se sont grandement impliqués dans cette aventure et je leur en suis très reconnaissante », a-t-elle mentionné.

La direction générale du restaurant sera assurée par Karine Larouche, associée et fille de Line Turcotte. « Elle a commencé en tant que serveuse lorsqu’elle est entrée à l’Université. Elle a tellement aimé ça qu’elle a monté les échelons. Elle permet également d’assurer ma relève », a-t-elle déclaré aux invités du coquetel d’ouverture.

Le St-Hubert de Chicoutimi-Nord offre le service à l’auto, la livraison et possède 56 places assises. Elle emploie 45 personnes sur une possibilité de 50. Quant au service de livraison, il sera offert à compter du 24 juillet. « Nous nous laissons 15 jours pour bien nous préparer. À partir de ce moment, nos clients pourront nous rejoindre au numéro de téléphone qui sera attribué au commerce », conclut la franchisée.

Article précédent

Il lance une entreprise dans le lavage de hottes

Article suivant

PRIMEUR – Jeans Factory ouvre à Saguenay cet automne

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *