Construction

Location d’équipements : un service de proximité pour Saint-Honoré

SAINT-HONORÉ – Une entreprise de location d’équipements a ouvert ses portes la semaine dernière à Saint-Honoré. Remarquant que la quincaillerie de la municipalité n’offre plus la location d’outils, Dominic Joncas, propriétaire de Location d’équipement Saint-Honoré, s’est lancé en affaires afin de répondre à la demande de la population.

« J’ai réalisé une étude de marché par téléphone, j’ai vu qu’il y avait une opportunité et je l’ai saisi », témoigne le propriétaire. « Étant une personne manuelle, j’allais chez BMR pour louer les accessoires qu’il me manquait et comme ils n’offrent plus ce service, il fallait que je me rende à Chicoutimi-Nord pour en emprunter », ajoute-t-il.

Proximité

En ouvrant son commerce, Dominic Joncas désire offrir un service de location de première ligne aux Honoriens. « Location d’équipements Saint-Honoré permettra aux gens de minimiser leurs déplacements dans les localités voisines. S’ils ont besoin de compresseurs, génératrices ou d’autre chose, ils n’auront qu’à venir me voir », mentionne celui qui prépare son ouverture depuis avril dernier.

Location en tout genre

La volonté de l’entreprise est d’offrir bien plus que des outils de rénovation et de construction. « J’aimerais éventuellement louer un chapiteau pour les événements. Actuellement, je peux louer un chauffe-terrasse. Bref, je veux devenir le centre qui aura un peu de tout pour satisfaire ma clientèle », affirme-t-il.

Réutilisation

Afin d’encourager la récupération de matériel, l’ensemble des objets loués par la compagnie est de seconde main. Avant de les mettre sur le marché, l’entrepreneur effectue des vérifications techniques afin qu’il n’y ait aucune défectuosité. « J’ai investi au moins 25 000 $ et ça aurait pu être plus cher si ça avait été du neuf. J’ai fouillé les petites annonces et j’ai pu acheter des choses qui pouvaient encore avoir une vie utile », mentionne l’entrepreneur.

Pour l’instant, le commerce ne vise que les particuliers, mais monsieur Joncas ne ferme pas la porte d’élargir éventuellement son offre à la clientèle commerciale. Un service de livraison à domicile est également envisagé au cours des prochains mois.

Article précédent

WillWeb : une agence Web et marketing par abonnement

Article suivant

Mémoire de Toutou : distribution à l’échelle de la province

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *