Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – Deux livres de recettes concoctés dans la région ont été officiellement publiés hier [23-11-2017 NDLR] par les éditions Klorofil. L’éditeur de livres culinaires saguenéen compte ainsi prendre la conquête du marché canadien avec les deux ouvrages qui ont été lancés hier : « Patrimoine culinaire du Canada » et « Trésors culinaires du monde ».

Rencontré par Informe Affaires, en marge du lancement qui se déroulait au Club de Golf de Chicoutimi, le président-directeur général et éditeur de la maison d’édition, Sylvain Perron, était très heureux de dévoiler la résultante de plusieurs mois de travail. « Nous travaillons sur ces livres depuis plusieurs mois et de voir ces livres maintenant en vente, ça me rend très fier », a-t-il souligné d’entrée de jeu.

Pour le livre « Patrimoine culinaire du Canada ». 100 personnes ont partagé leur recette coup de cœur pour former un répertoire de plus de 250 pages. Parmi les personnalités canadiennes ayant contribué à cette édition, mentionnons la participation d’Alain Bouchard de Couche-Tard, du premier ministre Philippe Couillard, de Guy Lafleur et de Monique F. Leroux. Quant à « Trésors culinaires du monde », il a été préparé en collaboration avec les ambassades de différents pays qui ont pignon sur rue à Ottawa.

Production locale

Mis à part l’impression des volumes, l’entièreté du contenu a été réalisée dans la région. « Toutes les démarches, de la coordination, la photographie, la préparation des plats, la révision linguistique, la traduction et la mise en page ont été faites par des collaborateurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Nous sommes fiers d’avoir injecté 200 000 $ directement dans l’économie régionale, en embauchant des professionnels bien de chez nous », a-t-il spécifié.

Distribution pancanadienne

Ces bouquins, imprimés dans les deux langues officielles seront distribués d’un océan à l’autre, mais l’entreprise n’exclut pas une commercialisation en Europe et aux États-Unis. « Nous avons deux distributeurs, un pour le marché québécois et l’autre de Toronto pour le reste du Canada. Il est difficile de quantifier le nombre de points de vente, mais nous souhaitons qu’il y en ait le plus possible. Nos deux livres peuvent d’ailleurs être achetés en ligne. C’est un très beau cadeau à mettre sous le sapin à ceux qui aiment la cuisine », a mentionné M. Perron.

Cadeau corporatif

Si les deux volumes s’adressent autant aux francophones qu’aux anglophones, les éditeurs croient que leur recueil pourrait très bien s’adresser aux compagnies. « Les organisations désirant offrir quelque chose de différent ont la possibilité de commander un coffret personnalisé où leur logo sera imprimé. C’est un cadeau qui s’offre très bien », a conclut Pierre Cardinal, actionnaire des éditions Klorofil.

Commentaires