Auteur

Dominique Savard

SAGUENAY― Saviez-vous que 20% des lésions attribuables au froid touchent les travailleurs de la construction? Selon la CNESST, il s’agit du secteur le plus représenté dans les accidents de travail reliés à la froide température.

« De 2013 à 2017, on a dénombré 102 lésions au Québec attribuables au froid dont 12 lors de cette dernière année. La majorité concernent l’engelure à des doigts ou une main. De ce nombre, 5 % sont survenus dans la région. Travailler à l’extérieur par temps froid peut s’avérer dangereux pour la santé et la sécurité des travailleurs et c’est pourquoi nous diffusons un rappel à cet effet chaque année », souligne David Blouin, responsable des communications à la CNESST.

Toujours selon la CNESST, dès que la température ambiante (à l’abri du vent) est inférieure à 5 °C, la vigilance s’impose, car à cette température, une exposition au froid, prolongée ou non, a des effets directs sur la santé. Par conséquent, lorsque des travaux extérieurs doivent être exécutés par temps froid, les travailleurs et les employeurs doivent porter une attention particulière à certains aspects :

- Aux facteurs climatiques ou ambiants (ex. : exposition au vent, taux d’humidité);

- Aux vêtements portés : doivent être adaptés aux conditions de travail, isolants et maintenus secs en tout temps (changer les vêtements humides pour des vêtements secs aussi souvent que nécessaire);

- À l’alternance travail-réchauffement : prévoir des pauses en durée et en nombre suffisants dans un endroit (ou un abri) chauffé;

- À la cadence et à la charge de travail : éviter de rester immobile ou de fournir un effort physique trop important;

- À la reconnaissance des signes et symptômes et à la connaissance des premiers secours et premiers soins à prodiguer dans les plus brefs délais.

Par ailleurs, plusieurs moyens existent pour protéger les travailleurs du froid. En voici quelques-uns :

  • Former et informer les travailleurs sur les effets de l’exposition au froid, les facteurs de risque, les mesures préventives, les signes et symptômes ainsi que les mesures d’urgence liés au travail en environnement froid;
  • Installer des écrans empêchant ou limitant l’exposition au vent;
  • Préférer plusieurs couches de vêtements à un seul vêtement épais. La couche la plus près du corps doit être isolante et éloigner l’humidité de la peau pour la maintenir sèche, alors que la couche extérieure doit couper le vent.

Commentaires