Maxime Hébert-Lévesque
Auteur

Maxime Hébert-Lévesque

SAINT-NAZAIRE – AgroBoréal ainsi que plusieurs partenaires présentent le 11 février une journée d’atelier-formation à la salle Rondin de St-Nazaire. L’horticulture de demain est un événement destiné à tous ceux et celles qui désirent contribuer au développement de la filière horticole du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’horticulture de demain est une journée d’activité qui n’est pas seulement destinée au professionnel du milieu. Les étudiants, les créateurs, les chercheurs, les différents intervenants ainsi que les futurs entrepreneurs sont les bienvenus. Un objectif de cette rencontre est de stimuler le portefeuille de projets. Mais la mission ne s’arrête pas là, on compte avec cette journée favoriser un réseau de contacts et apporter de nouvelles idées aux entrepreneurs. C’est pourquoi le Living lab en innovation ouverte (LLIO) jouera le rôle d’animateur et d’encadreur durant l’événement. Pour résumer, une journée d’apprentissage et de remue-méninges.

Un peu comme un cours 101 sur l’économie et la mise en marché, la journée propose quatre grands axes. Les thèmes abordés sont : la performance et la productivité des entreprises, l’accès aux marchés, l’adéquation entre l’offre et la demande et le conditionnement et la transformation des produits horticole. Il s’agit donc de sujets autant susceptibles de toucher les gens déjà en affaires que ceux qui prévoient s’y lancer.

En fin de journée, les participants sont conviés à une conférence avec David Côté. M. Côté est le cofondateur de Rise Kombucha, de la chaine de restaurants Crudessence et de l’entreprise d’économie circulaire Loop. Son intervention portera sur la réduction du gaspillage et sur des solutions créatives concernant le traitement des déchets.

À propos des partenaires

Ce projet est rendu possible grâce à la collaboration du Créneau d’excellence AgroBoréal, la Fédération régionale de l’UPA Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Table agroalimentaire Saguenay-Lac-Saint-Jean, Agrinova, les Fêtes gourmandes, Coop Nord-bio et la MAPAQ. Pour ce qui est du financement, l'événement a pu compter sur le support du réseau Agri-Conseil du Saguenay-Lac-Saint-Jean et du MAPAQ.

Commentaires