Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

ALMA – L’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG), qui est entré en vigueur le 21 octobre dernier, pourrait être bénéfique pour les entreprises agroalimentaires de la région. Une conférence intitulée « Récoltez les bénéfices » aura lieu le 30 novembre à l’Hôtel Universel d’Alma.

En entrevue avec Informe Affaires, Nadine Brassard, directrice générale et commissaire à l’international chez SERDEX international, mentionne que la présentation exposera les impacts de la participation du Canada aux accords de commerce à l’international. « La présentation de la semaine prochaine sera axée sur l’expérience d’un entrepreneur. Rudy Laixhay de l’entreprise Pierre du Moulin. Il viendra témoigner des exemples concrets pour faire des affaires en Europe. Concrètement, pour les organisations de la région qui exportent déjà en Europe, il y aura des avantages intéressants pour eux. On a qu’à penser aux tarifs douaniers qui sont graduellement supprimés et aux avantages liés à la main-d’œuvre », précise-t-elle.

Outiller les entrepreneurs agroalimentaires

La matinée de conférence, « Récoltez les bénéfices » dressera un portrait des opportunités et risques associés aux nouveaux accords de commerce international auxquels participe le Canada ou qu’il pourrait devoir renégocier. Elle présentera également aux producteurs et transformateurs, des manières de tirer leur épingle du jeu dans ce nouvel environnement d’affaire.

Mme Brassard souligne par ailleurs que des places sont toujours disponibles. « Nous allons outiller les entreprises agroalimentaires et nous leur présenterons des moyens pour qu’ils puissent conquérir le marché de l’Union européenne, tout en demeurant compétitifs dans leurs secteurs », conclut-elle.

Ouverture des marchés

L’AECG entre le Canada et l’Europe permettra entre autres aux entreprises canadiennes d’avoir accès à un marché de plus de 500 millions d’habitants. Les droits de douane ont été éliminés de chaque côté de l’océan, ce qui donnera accès au commerce et à un bassin de population plus vaste. Cet accord renforcera les relations économiques et stimulera le commerce du Canada avec le deuxième plus grand marché mondial. L’AECG est un accord de libre-échange qui couvre pratiquement tous les secteurs et facettes de la relation commerciale des deux pays.

Commentaires