Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – Conception GSR innove dans l’industrie du levage. L’entreprise affiliée au Groupe Gaétan Boivin vient de commercialiser une nacelle s’installant sur une camionnette, un produit entièrement régional et fait d’aluminium.

En plus d’être un équipement fabriqué au Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’opération de la nacelle sur un véhicule de type pick-up ne nécessite qu’un permis de conduire classe 5 puisque la masse nette ne dépasse pas les 4 500 kilogrammes réglementaires. Le représentant de Conception GSR, Donald Saint-Pierre, explique qu’il s’agit d’un grand avantage. « En raison du poids des nacelles installées sur les camions cargo, les entreprises doivent engager des employés possédant un permis de conduire leur permettant de manœuvrer des camions. Maintenant, avec notre structure, ils n’auront plus ce casse-tête », explique-t-il.

Tout est assemblé dans les locaux de Conception GSR /Équipement Achard, sur le boulevard du Royaume à Jonquière. « L’ingénierie, la conception, le soudage, le montage et la certification sont tous exécutés dans notre atelier », déclare Simon Pelletier, nouvellement copropriétaire du Groupe Gaétan Boivin.

Un intérêt

La réponse de la clientèle est très bonne selon les dires du copropriétaire. « Nous sommes allés dans de nombreuses foires, dont les salons Mecanex/Climatex/Électricité/Éclairage (MCEE) et de l’Association des professionnels en outillage municipal (APOM), pour présenter notre nouveauté et de grosses organisations nous ont approchés afin de leur vendre plusieurs nacelles. On ne peut pas les nommer, mais ça s’annonce très positif », commente le dirigeant.

Réduction des coûts

La réduction des dépenses est un autre objectif en commercialisant ce nouvel outil de travail en hauteur. En effet, avec les structures conventionnelles, les compagnies doivent faire l’achat d’un nouveau véhicule pour l’opérer. « La majorité des organisations possèdent des camionnettes. On leur évite l’achat d’une fourgonnette, ce qui est notamment avantageux pour les entrepreneurs en électricité en démarrage qui ont moins de moyens financiers lorsqu’ils sont en processus de démarrage », indique Donald Saint-Pierre.

Amovible

Moyennant quelques manœuvres, la nacelle peut être retirée du véhicule, ce qui n’est pas possible avec les autres modèles provenant d’autres constructeurs, selon les propos de Donald Saint-Pierre et de Simon Pelletier. « Pendant les vacances, si l’entrepreneur veut utiliser son pick-up pour tirer une roulotte, il n’aura qu’à enlever la structure et l’entreposer », mentionne M. Saint-Pierre.

Autre modèle en développement

Une nouvelle nacelle posée sur une Mercedes Sprinter est en cours de conception. Cette version, qui sera commercialisée au cours des prochains mois, ne sera pas amovible en raison des ancrages qui perforeront la toiture de la fourgonnette. Pour conclure, il faut préciser que GSR s’est forgé une expertise en entretien de nacelles de toutes sortes. « On en crée, mais on peut aussi en réparer. On fait même l’entretien d’outillages provenant de nos concurrents», conclut Simon Pelletier.

Commentaires