Auteur

Dominique Savard

SAGUENAY ― La propriétaire de la Savonnerie artisanale L’émousstillé, Johanne Gagné, apporte des changements majeurs à son entreprise. En effet, son atelier-boutique installé dans sa résidence de Laterrière depuis 2012 a, depuis aujourd’hui (NDLR- 2019-02-07), pignon sur rue dans le quartier du Bassin à Chicoutimi. De plus, elle ajoute à sa gamme de produits offerts à la clientèle des œuvres d’autres passionnés de l’artisanat.

Mme Gagné, qui est aussi propriétaire d’une garderie en milieu familial, fabrique à la main ses savons exclusivement végétaux et ses produits pour le corps et le bain. « J’ai un besoin de créer et je le faisais à la maison pour ma clientèle régulière. Je voulais ouvrir une boutique depuis un certain temps et le local situé à proximité de la petite Maison blanche est parfait, tant pour le site que pour sa grandeur. Je ne suis pas la seule passionnée de l’artisanat. C’est pourquoi je veux donner une vitrine à d’autres qui, comme moi, fabriquent leurs œuvres à la maison », raconte Johanne Gagné.

Parmi ces artisanes, on noteAnita Blais avec ses créations à partir de fourrure recyclée, Jacynthe Bouchard de « créer et recycler », Marie-Christine Lavoie avec ses bijoux Müz. « D'autres s'ajouteront d’ici peu, comme Louise Boivin et ses vitraux. Je vais approcher aussi les Cercles de fermières, par exemple. Je ne veux pas de grosses marques commerciales dans ma boutique, car je préfère miser sur l’achat local de nos petits artisans locaux. »

Parmi les autres projets de la Laterroise, celle-ci compte, notamment, ajouter des cours de fabrication de savon. « C’est en demande. Comme j’ai l’espace et l’équipement pour la fabrication, je pourrais aussi permettre à des gens qui veulent faire leur propre savon de venir à la boutique. Je vendrais le kit nécessaire, sans bien sûr dévoiler mes recettes… », de conclure Mme Gagné.

Commentaires