Maxime Hébert-Lévesque
Auteur

Maxime Hébert-Lévesque

SAGUENAY – La Taverne Racine située au centre-ville de Chicoutimi a été rachetée ces derniers jours par le couple Marc-Antoine Blackburn et Véronique Béliveau. L’emplacement stratégique et le potentiel de l’endroit ont encouragé les propriétaires de l’hôtel Le Plaza à La Baie et du bar le Paradox à acquérir le fonds de commerce.

Connue de tous, la Taverne Racine fait partie du paysage saguenéen depuis des années. Plusieurs réguliers fréquentent l’établissement et les nouveaux acquéreurs ne prévoient pas dénaturer l’endroit. « Notre mandat pour les premiers temps est de mettre de l’ordre dans les opérations et de s’assurer que les clients ne perdent pas leur place. Nous n’avons pas l’intention de rentrer et de tout changer. C’est déjà un très bel endroit avec une belle clientèle. Le plan est de mettre de la vie et nous avons plusieurs contacts de chansonniers, DJ et de groupes de musique pour le faire, explique Marc-Antoine Blackburn. »

L’achat du commerce est une suite logique avec leur stratégie d’expansion. Le duo est déjà propriétaire d’un établissement hôtelier et d’un bar. De plus, M. Blackburn et un ami, Yohann Paradis, mettent présentement sur pied une microbrasserie la Brasserie Port-Alfred à La Baie. « C’est vraiment l’emplacement qui a conquis ma conjointe et moi. Nous avons très hâte à cet été avec la terrasse et les festivals autour. Ça représente un point de vente incroyable pour nos futurs produits ».

Si le désir de conserver l’esprit des lieux est présent, M. Blackburn envisage tout de même certaines améliorations. Surtout du côté de la diversification de l’offre brassicole. « Nous voulons rentrer des bières régionales. Nous aimerions beaucoup avoir quelques lignes de fûts du Lion bleu ainsi que quelques produits de la microbrasserie BR77. Sans compter notre bière maison la Port-Alfred, une blonde de soif, qui devrait faire son apparition, fin février, sur nos lignes ».

Pour ce qui est de l’employabilité, les nouveaux propriétaires n’envisagent pas une augmentation du personnel. Tous ceux et celles qui étaient déjà à l’emploi de la Taverne Racine se sont fait offrir de poursuivre avec la nouvelle administration. « Nos employés voient ça comme un agrandissement de la famille. Si des gens de l’hôtel Le Plaza ou encore du Paradox veulent parfois faire du remplacement à la Taverne Racine, ils pourront. C’est une opportunité de diversifier leur lieu de travail. »

Commentaires