Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – De quatre feux d’artifice à une soixantaine par année, Pyrospek est en effervescence. L’entreprise jonquiéroise célèbre d’ailleurs son 10e anniversaire de fondation et le propriétaire, François Duchesne, a une vision résolument tournée vers l’avenir afin de classer sa compagnie parmi les chefs de file dans la pyrotechnie.

Technicien en génie mécanique de formation, François Duchesne a fondé Pyrospek en 2007. Étant loin de se douter que cette passion allait devenir son gagne-pain, l’entreprise compte maintenant sur une soixantaine d’artificiers et de techniciens pyromusical, prêts à se déplacer partout en province afin de divertir le public. « En 2017, le défi c’est de se surpasser, mais c’est aussi d’offrir un spectacle de qualité beau temps mauvais, temps », a mentionné d’entrée de jeu, le PDG et artificier principal, François Duchesne.

Reconnaissance provinciale

L’expertise de Pyrospek dépasse les frontières régionales. En effet, une grande partie de ses mandats sont réalisés ailleurs dans la province. L’organisation est même arrivée en deuxième position pour l’originalité et le synchronisme de leur présentation, lors d’une compétition pyromusicale tenue à la Fête du Lac des Nations, en juillet dernier. Malgré cette distinction, le PDG de la boîte jonquiéroise reçoit cette deuxième place avec modestie. « À mes yeux, je n’ai rien gagné, car nous sommes arrivés en deuxième position. Par contre, je dois avouer que ce classement nous est bénéfique, car on se fait voir et on reçoit des appels grâce à ça ».

Évolutions technologiques

Questionné sur les changements depuis la première année d’opération, M. Duchesne affirme que l’apparition de stations de lancée électronique aura permis d’augmenter la qualité des prestations. « En 10 ans, les avancées technologiques n’ont pas épargné la pyrotechnie. Au début, les stations de lancement n’étaient pas électroniques et chaque pièce devait être allumée par un technicien. Aujourd’hui, la fabrication et les éclats sont de plus grande qualité et l’automatisation du procédé rend le tout plus sécuritaire, autant pour mon personnel que pour le public », souligne l’homme d’affaires.

Des lois plus strictes

Même si les lois et règlements qui encadrent la consumation de feux d’artifice sont plus sévères qu’il y a dix ans, le PDG croit que cela permet d’assurer une plus grande qualité des spectacles. « Nous sommes davantage surveillés et les pièces doivent être de grande qualité. Ça fait en sorte que le public est davantage en sécurité. Les bases demeurent les même malgré les balises ».

Fier du chemin parcouru dans les 10 dernières années, le propriétaire de l’entreprise est déjà prêt pour une autre décennie. « Ce qui fait que Pyrospek est reconnu, c’est que nous avons toujours réussi à livrer la marchandise malgré les obstacles et la pression. La valeur de sécurité prônée par notre firme démontre notre sérieux et c’est ce que notre clientèle apprécie.», conclut-il, en ajoutant que les prochains mois seront consacrées à l’élaboration d’un festival régional de feux d’artifices. Pour inf. : feuxdartificepyrospek.com

Commentaires