Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

SAGUENAY – Cinq agences de communication de la région ont récemment unis leurs forces et ont créé la Ruche, un espace collaboratif qui leur permettra essentiellement de réaliser des synergies menant à des projets communs, en plus de partager un espace de travail sous le même toit.

Ce sont Sphère Conseil, Alizés, Nubee, L Traduction et Rocket Médias qui ont emménagés dans la suite No 32 du 245, rue Riverin à Chicoutimi. La grande suite, auparavant occupée par Ellipse Synergie a été divisée afin que chaque organisation possède un espace de travail spécifique. Un total de 17 personnes sont à l’emploi de l’une ou l’autre des compagnies occupantes de La Ruche.

La clientèle pourra ainsi retrouver à la même adresse des services en conception graphique, en stratégie de communication et de développement-conseil, en création Web, en rédaction et traduction ainsi que dans la création d’une stratégie de présence sur les médias sociaux. Chaque partenaire sera responsable de la prestation de ses services et les clients ne seront pas nécessairement obligés de retenir les services des autres entreprises si ce n’est pas requis. « Autrement dit, la ruche est un carrefour où nos clients pourront trouver plusieurs spécialisations sous un même toit et ils pourront s’assurer que la qualité du travail est similaire », a affirmé Lucie Murray de L Traduction.

Complicité de longue date

Marianne Gagnon-Duchesnes, directrice du service à la clientèle et des opérations, et associée chez Alizés, explique que la création de la Ruche est le résultat d’un brainstorm entre les locataires. « Comme nous avons tous une complicité naturelle, nous avons décidé de partager les mêmes locaux et de créer un espace qui regroupe plusieurs entreprises, toutes complémentaires et œuvrant dans l’une des sphères de la communication. À la Ruche, chaque organisation travaille dans son alvéole », mentionne-t-elle.

Différent du coworking

En partageant les mêmes locaux depuis le début de l’été, Alizés et Nubee ont recruté des entreprises qui ont des valeurs similaires et qui sont performantes. « Il ne faut pas confondre la Ruche avec un espace de coworking. Il s’agit d’un environnement où l’on développe notre propre entreprise », affirme Sylvain Gauthier, conseiller numérique de l’agence Nubee. « En même temps, les organisations qui sont ici ont été choisies parce que nous avons des affinités naturelles et parce que nous avions déjà des liens d’affaires ensemble », ajoute-t-il.

En plus de créer un lieu de travail positif, l’espace collaboratif a permis à certains entrepreneurs de segmenter leur vie personnelle et professionnelle. « En m’installant ici, ça me permet de côtoyer plus de personnes et de cesser le travail à domicile », mentionne Myriam Rochette de Rocket Médias. De son côté, Lucie Murray voit des effets bénéfiques sur son aménagement à la Ruche. « Cela m’a permis de ne plus travailler de la maison. Maintenant, je sépare ma vie personnelle et professionnelle », conclut-elle.

Commentaires