Jonathan Thibeault
Auteur

Jonathan Thibeault

ALMA – La fermeture du restaurant Apollo d’Alma n’aura pas laissé un vide bien longtemps, car la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean a annoncé au cours des dernières minutes (15 novembre 2017 NDLR), l’ouverture de son bistrot en sol almatois.

Dès le début du mois de décembre, des travaux seront entrepris pour que le nouveau débit de boisson puisse ouvrir ses portes avant la fin de la saison hivernale. « Notre microbrasserie est la première à s’être implantée au Lac-Saint-Jean. On veut offrir à notre clientèle une nouvelle expérience époustouflante pour le volet bière, sans oublier de la rassasier » affirme le copropriétaire de la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean, Marc Gagnon.

Projet de longue date

Les propriétaires affirment que l’ouverture d’une brasserie avec service de nourriture était dans les plans de l’entreprise depuis plusieurs années. « C’est un projet qui a bien été réfléchi et qui mijote depuis un bon bout de temps. Cependant, avec l’agrandissement de la production de 2015, nous nous étions concentrés sur ce volet pour bien le mener avant de nous lancer dans d’autre chose » a souligné la copropriétaire, Annie St-Hilaire.

Nouvelle équipe administrative

De nouveaux partenaires se joignent aux actuels propriétaires de la Microbrasserie du Lac, pour mener à bien ce projet. « Nous voulions impliquer des employés dans cette nouvelle phase de développement. La Micro, c’est une famille et c’est notre force » explique Mme St-Hilaire. Ainsi, en plus de Marc Gagnon et de Annie St-Hilaire, Marie-Pier Ratté, Rémi Careau et Pier-Charles Boily deviennent copropriétaires de l’établissement.

Lieu complémentaire

L’entreprise brassicole compte faire «vivre une expérience» à sa future clientèle. « Les clients se souviendront de leur passage chez nous. En plus du nombre important de bières de microbrasseries offertes, ils vivront un moment unique en venant à ce nouveau bistrot. On imagine ce lieu comme étant complémentaire à l’actuelle Microbrasserie et non une copie » complète M. Gagnon, qui sera aussi copropriétaire de ce nouvel établissement. Selon les propriétaires, l’ancien restaurant Apollo, par son emplacement et la grandeur du local, est le choix le plus gagnant pour faire de ce projet un succès.

Commentaires