Guy Bouchard
Auteur

Guy Bouchard

En conférence ce midi devant les près de 60 invités et membres de la Chambre de commerce du Saguenay, Éric Martel, le nouveau PDG d'Hydro-Québec assure que la société d'État doit se rapprocher des communautés d' affaires. "Nous devons davantage expliquer notre business," a t-il lancé en insistant sur l'importance pour HQ d'afficher davantage de transparence, dans ses relations avec la population, mais aussi avec le milieu économique. Il s'agissait de la première rencontre entre le PDG d'HQ et une chambre de commerce, au Québec.  Pour Éric Martel, une des priorités de son organisation est de "rendre l'information disponible", faisant référence aux sondages internes de satisfaction de la clientèle, qui ne sont pas toujours élogieux pour la société d'État. "Je veux que nous ayons le meilleur service à la clientèle d'ici quelques années," assure-t-il. Le PDG explique qu'Hydro-Québec a dépensé quelque 3,3 milliards de dollars en produits et services en 2014, essentiellement auprès de fournisseurs québécois. Il souligne qu'un des défis de l'entreprise est de trouver un équilibre entre les coûts d'acquisitions et les retombées régionales de ces volumineux achats. Il ajoute qu'HQ doit agir comme partenaire des PME pour bien jouer son rôle dans le développement économique. Relativement aux demandes tarifaires des clients industriels québécois, Éric Martel affirme que les prix du kW au Québec peuvent être actuellement moins compétitifs, comparés à certaines sources d'énergie comme le gaz de schiste, mais que les tarifs de ces combustibles n'offrent pas la même garantie de stabilité à long terme que l'hydroélectricité.

Commentaires